Grèce : un homme retrouvé mort à bord du ferry en feu, un autre secouru par les pompiers

I.N avec AFP
Publié le 20 février 2022 à 9h18, mis à jour le 20 février 2022 à 17h01
JT Perso

Source : JT 20h WE

Vendredi matin, un paquebot italien avec 290 personnes à son bord a pris feu en mer Ionienne.
278 d'entre elles ont déjà été secourues, mais plusieurs chauffeurs-routiers manquent toujours à l'appel.
L'un d'eux a été évacué ce dimanche matin, sain et sauf, tandis qu'un autre a été retrouvé mort.

L'un des passagers portés disparus sur le ferry italien en feu au large de l'île grecque de Corfou a été retrouvé en vie et évacué du navire, ont indiqué ce dimanche les garde-côtes. Le jeune homme, âgé de 21 ans et qui a déclaré être originaire de Biélorussie, a été retrouvé sain et sauf à l'arrière du navire, selon la même source. "Dites-moi que je suis vivant !", a-t-il crié aux sauveteurs, selon le quotidien Proto Thema. Plus tard, ce dimanche 20 février, un autre homme a été retrouvé mort à bord du bateau.

Les sauveteurs qui avaient auparavant détecté sa présence ont pu retourner sur le ferry pour lui porter secours et l'évacuer avec une échelle, selon les autorités grecques. Il faisait partie des douze chauffeurs-routiers manquant à l'appel, a confirmé un responsable des garde-côtes.

Toujours une fumée épaisse à bord du ferry

Les sauveteurs espèrent que le passager secouru ce dimanche matin pourra donner des informations sur les autres disparus, qui pourraient être prisonniers sur le ferry, dont s'échappe toujours une fumée épaisse. Malheureusement, plus tard dans l'après-midi ce dimanche, un homme a été retrouvé mort dans un camion carbonisé à l'intérieur du navire. 

Le bateau de la compagnie italienne Grimaldi, en route pour Brindisi en Italie, s'est embrasé vendredi à l'aube, deux heures après son départ du port grec d'Igoumenitsa, avec 290 personnes, dont 51 membres d'équipage, enregistrées à bord.

Lire aussi

Jusqu'ici, 278 personnes enregistrées avaient été secourues, ainsi que deux migrants clandestins afghans, laissant craindre davantage de disparus, des migrants embarquant souvent clandestinement à bord des ferries reliant la Grèce à l'Italie. Des remorqueurs ont réussi à rapprocher le navire de la côte, à une dizaine de kilomètres au nord de Corfou, selon la télévision publique ERT. Selon un décompte réalisé par les pompiers, dix passagers sont toujours portés disparus. Tous chauffeurs routiers.


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info