Fusillé dans une vidéo devenue virale, un soldat ukrainien élevé au rang de héros

par F.Se
Publié le 7 mars 2023 à 14h45

Source : TF1 Info

La vidéo d'un prisonnier militaire ukrainien, fusillé après avoir déclaré "Gloire à l'Ukraine", a fait le tour des réseaux sociaux.
Le président Volodymyr Zelensky a promis de "trouver ses assassins".
L'armée vient de l'identifier : il s'agit d'un soldat porté disparu lors de combats près de Bakhmout, au début du mois de février.

L'armée ukrainienne a affirmé avoir identifié un de ses soldats dont la probable exécution filmée, devenue virale sur les réseaux sociaux, a provoqué l'indignation de Kiev. "Selon les données préliminaires, le défunt est le militaire de la 30ᵉ brigade mécanisée Tymofiï Mykolaïovytch Chadoura", qui a participé aux combats près de Bakhmout, et était considéré comme porté disparu depuis le 3 février dernier, a indiqué l'armée de terre ukrainienne sur Telegram. 

Le corps du militaire se trouve en territoire occupé par les Russes et son identification "définitive" ne sera possible qu'après sa récupération et des expertises, a précisé l'armée. "La vengeance pour notre héros est inévitable", a-t-elle ajouté. Sur la vidéo, on voit un homme en uniforme militaire et apparemment sans arme, en train de fumer une cigarette. Un autre homme, qui se trouve hors champ, prononce quelques mots en russe à quoi le premier répond : "Gloire à l'Ukraine" avant d'être fauché immédiatement par une rafale de balles. "Crève, salaud", dit toujours en russe l'homme derrière la caméra.  

Cette vidéo, dont l'authenticité ou le contexte n'ont pas pu être vérifiés de source indépendante, a provoqué de vives réactions en Ukraine qui combat depuis un an l'invasion russe. Devenue virale lundi sur les réseaux sociaux, de très nombreuses publications, photos et dessins rendent hommage à ce soldat, à son courage et à son patriotisme. Les phrases "Gloire à l'Ukraine" et "Gloire aux héros" ont été massivement diffusées sur les réseaux sociaux en Ukraine depuis lundi.

Le président Volodymyr Zelensky a promis de "trouver les assassins" dans son discours vidéo de ce lundi soir, tandis que son chef de la diplomatie Dmytro Kouleba en a appelé à une enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur cette affaire. Moscou et Kiev se sont à plusieurs reprises mutuellement accusés d'avoir tué des prisonniers de guerre depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. 


F.Se

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info