Ukraine : onze mois de guerre

Appel à l'évacuation des civils à Sloviansk, mort d'un deuxième combattant français… Le point sur la situation en Ukraine

Publié le 6 juillet 2022 à 7h03
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les civils présents à Sloviansk sont appelés à évacuer de toute urgence la ville, cible d'intenses bombardements.
Le Quai d'Orsay a confirmé le décès d'un second combattant français en Ukraine.
Les faits marquants des 24 dernières heures.

Au 132e jour du conflit en Ukraine, les forces russes progressent dans le Donbass, à l'est de l'Ukraine. Les habitants de Sloviansk sont appelés à évacuer de toute urgence la ville alors que d'intenses bombardements touchent la province de Donestk.

Les forces russes progressent dans le Donbass

Évacuation des civils. Alors que les forces russes avancent rapidement dans le Donbass, les habitants de Sloviansk sont appelés à évacuer de toute urgence la ville. "Mon principal conseil : évacuez !", a lancé mardi soir le gouverneur de la région de Donestk, face aux intenses bombardements. Sloviansk et Kramatorsk, centres administratifs régionaux encore sous contrôle ukrainien, sont les prochaines cibles des forces russes dans les heures à venir.

Ra reconstruction de l'Ukraine. Ce mardi soir, la conférence organisée en Suisse pour tenter de dessiner les contours de la reconstruction de l'Ukraine s'est terminée sans grandes avancées. Une déclaration a tout de même était adopté par les signataires qui "s'engagent pleinement à soutenir l'Ukraine tout au long de son parcours". À ce jour, Kiev évalue le coût d'une reconstruction à 750 milliards de dollars. "Le processus de rétablissement doit être transparent et responsable devant le peuple ukrainien", indique la déclaration, alors que la perspective de l'afflux de milliards de dollars d'aide inquiète, la corruption étant endémique dans le pays. 

Des céréales ukrainiennes au cœur d'une bataille diplomatique. Ancré au large de la Turquie pour le cinquième jour consécutif, le cargo sous pavillon russe Zhibek Zholy est au centre d'un conflit entre Kiev et Mocou. L'Ukraine accuse la Russie de voler ses récoltes de blé, dont 7.000 tonnes de céréales seraient chargées illégalement dans ce cargo. Une source diplomatique turque a affirmé à l'AFP qu'une "inspection" était en cours à son bord afin de déterminer l'origine des céréales.

Décès confirmé d'un second combattant français

Mort d'un second combattant français en Ukraine. Le ministère des Affaires étrangères a confirmé ce mardi 5 juillet le décès d'un homme français combattant en Ukraine. "Nous présentons nos condoléances à sa famille, avec laquelle les services concernés (...) sont en contact", écrit le Quai d'Orsay dans un communiqué. "Nous rappelons que l’Ukraine, dans la totalité de son territoire, est une zone de guerre. Dans ce contexte, il est formellement déconseillé de se rendre en Ukraine, quel qu’en soit le motif." Un premier combattant français avait été tué début juin dans la région de Kharkiv, selon le ministère. Ce second combattant aurait été blessé dans la même attaque, avant de succomber à ses blessures.

Adhésion de la Suède et de la Finlande à l'Otan. Les 30 pays membres de l'Otan ont enclenché mardi la procédure de ratification pour que les deux pays adhèrent à l'Organisation du traité de l'Atlantique nord. "A 32, nous serons encore plus forts (...) au moment où nous faisons face à la plus grave crise sécuritaire depuis des décennies", a souligné le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg. "Nous n'envisageons pas d'avoir une présence supplémentaire dans les deux pays, ils ont des forces nationales redoutables. Ils sont en capacité de se défendre", a par ailleurs déclaré à l'AFP son secrétaire général adjoint, Mircea Geoana.

Exclusion de la Russie des instances sportives.  Dans un communiqué commun, les pays ont appelé à ce qu'aucun événement sportif n'ait lieu en Russie ou au Bélarus et à ce que leurs sportifs soient bannis des compétitions internationales. Une demande qu'ils avaient déjà exprimée le 8 mars dernier. Les signataires ont cette fois également recommandée que les instances russes et bélarusses soient suspendues des fédérations sportives internationales.

Lire aussi

Des milliers de morts dus au conflit. La Haute-Commissaire aux droits de l'homme des Nations unies Michelle Bachelet a fustigé mardi le bilan civil "intolérable" du conflit, avec près de 5.000 victimes civiles confirmées, dont 335 enfants. Un chiffre probablement sous-évalué selon plusieurs sources. Sur le plan militaire, des sources de sécurité occidentales évoquent désormais de 15.000 à 20.000 soldats russes tués. Les forces ukrainiennes perdent chaque jour une centaine de soldats, selon Kiev. Aucune statistique indépendante n'est disponible.

Plus de six millions d'Ukrainiens déplacés ou réfugiés dans le pays. Un chiffre considérable estimé par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Haut Commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR). Des millions de personnes qui s'ajoutent aux quelque 5,5 millions d'Ukrainiens enregistrés en tant que réfugiés dans d'autres États européens depuis le début de l'invasion le 24 février 2022.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info