Les cours du pétrole flambent après l'offensive du Hamas contre Israël

par M.G avec AFP
Publié le 9 octobre 2023 à 7h40

Source : TF1 Info

Les cours du pétrole se sont envolés de plus de 4% lundi après l'offensive surprise du mouvement islamiste palestinien Hamas contre Israël.
Cette attaque suscite des inquiétudes quant à ses éventuelles conséquences en matière d'approvisionnement.

Un effet domino. Comme souvent lors d'événements de ce type, le cours du baril du pétrole s'envole après l'attaque surprise du Hamas contre Israël. Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a ainsi bondi de 4,7% à 86,65 dollars. Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, il était en hausse de 4,5% à 88,39 dollars au début des échanges sur les places asiatiques. 

On peut s'attendre à une plus grande volatilité
Brian Martin et Daniel Hynes

Au-delà de la brutalité des affrontements qui ont déjà fait plus de 1000 morts, les différents acteurs du secteur s'inquiètent d'éventuelles difficultés logistiques. "Ce qui est déterminant pour les marchés est de savoir si le conflit reste contenu ou s'étend à d'autres régions, en particulier à l'Arabie saoudite", note Brian Martin et Daniel Hynes, analystes chez  ANZ. "Dans un premier temps au moins, les marchés semblent penser que la situation restera limitée en termes de portée, de durée et de conséquences sur les prix du pétrole. Mais on peut s'attendre à une plus grande volatilité", ajoutent-ils. Même son de cloche du côté de Stephen Innes, de SPI Asset Management, qui rappelle que l'histoire a montré "que les prix du pétrole ont tendance à enregistrer des gains durables après les crises au Moyen-Orient"

L'attaque surprise du mouvement islamiste palestinien du Hamas sur Israël, et les représailles qui ont suivi, ont déjà fait plus de 1100 morts en l'espace de quelques jours. De ce fait, une nouvelle montée des tensions est redoutée au Proche-Orient. Cette crise survient alors que les prix du pétrole sont déjà élevés en raison des inquiétudes engendrées par une baisse de production de la Russie et de l'Arabie saoudite. Elle suscite également des craintes sur ses conséquences sur l'inflation. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info