Verif'

Pont de Crimée : quand la télévision hongroise illustre la "joie des Ukrainiens"... avec des images de supporters de foot

Publié le 19 juillet 2023 à 15h39

Source : Sujet TF1 Info

Une chaine hongroise a diffusé une scène de célébration dans un reportage consacré à l’attaque du pont de Crimée.
Une scène qui n’est autre qu’un chant de supporters nord-irlandais pendant l’Euro 2016.
La séquence avait déjà été détournée.

Après l’attaque du pont de Kertch, dans la péninsule de Crimée, le coup porté à l’armée russe est dur à encaisser. Selon la télévision hongroise, il aurait donné lieu à de véritables scènes de célébration de la part d'Ukrainiens, qui auraient laissé éclater leur joie dans un bar. Un reportage diffusé lundi 17 juillet sur la chaine privée Hír TV montre des images du pont endommagé, suivies d’une scène de liesse.

"La défense des Russes est terrible. Les Ukrainiens ont chanté en fête dans un pub", assure le journaliste en voix off, qui conclut sur la dernière attaque ayant visé l’infrastructure, en octobre 2022. Or, ces images diffusées à la télévision sont fausses. Si des Ukrainiens ont pu se réjouir du revers infligé à l’armée du Kremlin, le pont de Crimée étant un véritable passage stratégique, ils n’ont pas célébré l’événement dans un bar, encore moins en chantant.

"Will Grigg's on fire", hymne de l'Euro

Ces personnes à l’écran ne sont autres que des Nord-Irlandais, passionnés de football et réunis dans un pub à l’occasion de l’Euro 2016. On retrouve leur célébration sur YouTube, dans une vidéo du 8 juillet 2016. Si cette archive les présente comme des fans du club anglais Wigan Athletic, ils sont en réalité là en soutien de Will Grigg, joueur du club et évoluant dans l’équipe d’Irlande du Nord pour la compétition européenne. 

Pourtant resté sur le banc tout le long, l’attaquant est devenu la coqueluche des supporters, qui lui ont donc dédié une chanson sur l’air de "Freed From Desire" de la chanteuse Gala. L’équipe nord-irlandaise étant arrivée jusqu’aux huitièmes de finale, l’hymne est devenu un véritable phénomène. Selon la vidéo originale, publiée le 12 juin sur Facebook, la scène se déroule bien dans un bar d’Irlande du Nord. " Will Grigg's on fire, Your defence is terrified", scandent alors les fans ("Will Grigg est en feu, Votre défense est terrifiée"). 

Cette séquence a déjà été détournée dans le passé, laissant croire que les supporters chantent non pas "Will Grigg’s on fire", mais "Kerch bridge on fire" ("le pont de Kertch est en feu"). Comme ce post sur Instagram partagé par un compte pro-ukrainien en octobre, au moment de la première attaque du pont de Crimée. Depuis, l’hymne nord-irlandais est repris sur les réseaux sociaux par le camp ukrainien, et parfois illustré par ces images de célébration

En octobre 2022, un compte Instagram reprenait déjà ces images pour le compte des Ukrainiens
En octobre 2022, un compte Instagram reprenait déjà ces images pour le compte des Ukrainiens - DR

Manœuvre délibérée ou simple erreur, la diffusion des fausses images par Hír TV a été repérée par la presse hongroise. Le reportage, mis en ligne et intitulé "les Ukrainiens sont en proie à la frénésie de la victoire après l'attentat à la bombe contre le pont de Kertch", a été retiré.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info