Guerre en Ukraine : la contre-offensive ukrainienne se fait attendre
Verif'

Guerre en Ukraine : cette vidéo montre-t-elle des soldats russes piller le corps d'un blessé ?

Publié le 18 mai 2023 à 17h24
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Une vidéo vue 1,3 million de fois montre trois soldats russes après une frappe.
Selon la publication, l'un des soldats blessés a été pillé par ses deux compagnons d'armes.
Nous avons voulu vérifier.

À l'heure où le récit ukrainien fabrique des héros, certains tendent à déshumaniser l'ennemi. Dans une vidéo publiée ce lundi 15 mai, un internaute se moque du prétendu manque de fraternité des soldats russes, qui abandonneraient leurs frères d'armes sur le front. "Le soldat blessé a été dépouillé par ses compagnons et laissé seul", affirme ainsi la publication, vidéo à l'appui. Sur les images filmées depuis un drone, un homme tombe à terre après avoir été blessé par une frappe. Les deux soldats qui l'accompagnent lui volent alors son casque et ses armes. Puis prennent la fuite, le laissant seul, blessé et agonisant. Mais que sait-on réellement de ces images vues plus de 1,3 million de fois ? 

Vidéo manipulée ou illusion après compression ?

À première vue, les images semblent avoir été manipulées. En regardant attentivement l'instant avant, pendant et après la frappe, de nombreux indices poussent à la vigilance. Les éléments les plus flagrants sont repris dans les quatre images ci-dessous. D'abord, la zone touchée est déformée et change de couleur juste avant l'impact de l'obus. Ensuite, la fumée liée à l'explosion s'étend sur un cercle fixe. Et une zone floue apparaît quelques secondes après. Enfin, le flou disparaît et le chemin reprend sa couleur et sa texture du début de vidéo. L'impact ne laisse aucune trace visible sur le sol. La séquence a donc l'air fausse, comme si l'explosion avait été ajoutée au montage. 

Ces quatre images semblent prouver que la vidéo d'un soldat russe dépouillé ont été manipulées
Ces quatre images semblent prouver que la vidéo d'un soldat russe dépouillé ont été manipulées - Captures d'écran / Les Vérificateurs

C'est d'ailleurs ce que de nombreux internautes remarquent en commentaires. "Je pense que cette vidéo n'est pas authentique. Même si je pense que les Russes peuvent faire ça (...) il y a cet effet bizarre pendant l'explosion", écrit par exemple l'un d'eux. Dans une autre publication vue près de 429.000 fois, un internaute accuse même directement Kiev d'avoir "mis en scène ce clip" avec des acteurs "qui font leur show". Lui aussi estime que l'explosion a été ajoutée a posteriori.

Sauf qu'il pourrait, en fait, s'agir d'une simple illusion liée à la mauvaise qualité de la vidéo. Sur les réseaux sociaux, dont Twitter, le niveau de compression des vidéos est très élevé afin de ne pas ralentir le chargement des images volumineuses. Or, il est bien connu que cette opération informatique provoque des changements, et notamment dans les données d'arrière-plan et les détails. C'est d'autant plus vrai lorsqu'il y a un mouvement.

Lire aussi

Dans des travaux publiés en 2020 à ce sujet, une équipe de Google a ainsi observé que pour "compenser les mouvements complexes", les modèles de compression vont s'appuyer sur une "échelle plus large" de l'image afin de produire "un effet résiduel simplifié". En somme, au lieu de reprendre chaque information de l'image, la compression va essayer de "simplifier" les détails pour alléger le document. C'est ce qui explique que le nuage de fumée change rapidement de couleur et qu'il se déplace de manière peu naturelle. 

C'est aussi la compression qui justifie la présence d'une zone floue juste avant la frappe. Le mouvement est d'autant plus compliqué à représenter lorsqu'un objet au premier plan modifie un arrière-plan statique. Avec la suppression des données, l'algorithme de compression ne va pas pouvoir "prédire" ce qu'il doit se passer en arrière. Et laisse donc une zone de mouvement imprécise. Enfin, c'est aussi la compression d'image qui provoque la disparition soudaine de la fumée. Pour supprimer des informations, les modèles vont ôter les images qu'ils jugent redondantes.

Ce phénomène est parfaitement illustré dans la publication ci-dessous. La vidéo à gauche de la main de Vladimir Poutine avait été diffusée sur les réseaux sociaux pour affirmer que le président russe s'était mis en scène sur un fond vert. Pour preuve, sa main passait à travers le micro devant lui. Sauf que la séquence en meilleure qualité démontrait qu'il s'agissait, là aussi, d'un artefact de compression.

Tout laisse penser qu'il pourrait s'agir d'une vidéo authentique dont les détails sont déformés par la compression. Toutefois, malgré nos recherches, nous ne sommes pas arrivés à trouver de vidéo de meilleure qualité des trois soldats russes. Par ailleurs, le manque d'indices visuels ne permet pas de confirmer la géolocalisation. Impossible dès lors de savoir avec certitude si la zone touchée se situe bien sur le front entre la Russie et l'Ukraine, ou s'il s'agit d'une mise en scène. Face à ces images, l'heure est à la prudence.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia SIDERIS

Tout
TF1 Info