Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : cinq morts et écrans noirs après la frappe russe sur la tour de télévision à Kiev

Publié le 1 mars 2022 à 17h44
JT Perso

Source : TF1 Info

La tour de télévision à Kiev a été visée mardi par une frappe russe.
La diffusion des chaînes a été subitement interrompue.
Cinq personnes sont décédées au cours de cette nouvelle frappe.

Un écran noir sur tous les postes de télévision. Ce mardi après-midi, une frappe russe a visé mardi la tour de télévision à Kiev, entraînant l'interruption de la diffusion des chaînes, a annoncé le ministère ukrainien de l'Intérieur. 

La frappe, qui intervient au sixième jour de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, a "touché" des équipements de la tour, a indiqué le ministère. "Les chaînes ne vont pas fonctionner pendant un certain temps", a-t-il précisé. 

Quelques minutes après le drame, les autorités annonçaient que cinq personnes au moins avaient trouvé la mort dans cette nouvelle frappe.

La tour noyée dans une épaisse fumée grise

Une photographie publiée par le ministère de l'Intérieur montrait la tour noyée dans une épaisse fumée grise. La structure principale de l'édifice était toutefois toujours debout. 

La tour de télévision se trouve dans le même quartier que le site de Babi Yar, un ravin où les nazis ont tué par balles plus de 30.000 juifs en deux jours en 1941. Cet endroit est aujourd'hui un lieu de mémoire important. "Ces barbares sont en train de massacrer les victimes de la Shoah pour la deuxième fois", a dénoncé sur Twitter le chef de l'administration présidentielle ukrainienne, Andriï Iermak. 

La défense de Kiev, une "priorité"

Un peu plus tôt dans la journée, le président Volodymyr Zelensky avait dénoncé "un crime de guerre" à Kharkiv, et souligné que la défense de Kiev était "la priorité".  

La probabilité d'un assaut majeur sur la capitale, forte en temps normal de près de 3 millions d'habitants, semblait se renforcer d'heure en heure.  Des photos satellites diffusées dans la nuit de lundi à mardi par la société américaine d'imagerie satellitaire Maxar montraient un convoi russe s'étirant sur des dizaines de kilomètres et se dirigeant vers la capitale ukrainienne depuis le nord-ouest. 

En début d'après-midi mardi, l'armée russe a appelé les civils de Kiev vivant près d'infrastructures des services de sécurité ukrainiens à évacuer, disant vouloir frapper pour faire cesser "les attaques informatiques contre la Russie".  


La rédaction de TF1 -INFO

Tout
TF1 Info