Ukraine : onze mois de guerre

Guerre en Ukraine : les Russes accusés de mettre "délibérément" le feu à des champs de céréales

F.R
Publié le 9 juillet 2022 à 18h09
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'invasion russe en Ukraine menace les moissons et fait craindre une crise alimentaire mondiale.
Alors que Kiev et les occidentaux demandent à Moscou de libérer les céréales, bloquées dans des ports, les forces russes sont accusées de brûler des récoltes.

Les récoltes en péril ? Alors que l'invasion russe fait planer la menace d'une crise alimentaire mondiale, des officiels et élus ukrainiens ont fait part, ce samedi 9 juillet, d'une information inquiétante. Les forces russes sont accusées de détruire "délibérément" les cultures de céréales, en incendiant des champs ukrainiens.

C'est ce qu'affirme notamment Oleg Nikolenko, porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères, qui a partagé sur les réseaux sociaux une photo d'une vaste étendue en flammes, affirmant que les Russes "incendient les champs de cérérales de la région fertile de Zaporijia". Et de souligner : "Rappelez-vous de cette photo à chaque fois que les Russes disent qu'ils se soucient de la sécurité alimentaire mondiale. Des millions de personnes vont connaître la faim, parce que la Russie a déclenché une guerre brutale contre l'Ukraine."

Dans le sud du pays, le porte-parole de l’administration de la région d’Odessa, Serhi Bratchouk, a également partagé sur Telegram des photos prises par la police locale montrant des champs brûlés. Il assure lui aussi que les Russes détruisent "délibérément" les cultures. "En raison de tirs d’obus incendiaires, des incendies à grande échelle se produisent chaque jour dans les champs et dans les forêts de toute la région. Les troupes russes ne permettent par ailleurs pas aux habitants d’éteindre les incendies. Ils détruisent les greniers à céréales et le matériel."

Sur le même réseau social, le gouverneur de la région de Donetsk, Pavlo Kyrylenko, a accusé de causer "intentionnellement" des "incendies massifs dans les champs". "Ils essaient de détruire les récoltes par tous les moyens. Ils bombardent les machines agricoles, les moissonneuses", explique-t-il.

Lire aussi

Toujours dans la région de Donetsk, une photo de l'Agence France-Presse, publiée vendredi, montre un champ de céréales calciné près de la ville de Siversk, "incendié après des attaques aériennes de l’armée russe dans la région", comme le précise la légende.

L'Ukraine accuse la Russie de mettre le feu à ses champs de blé, mettant les cultures en péril.
L'Ukraine accuse la Russie de mettre le feu à ses champs de blé, mettant les cultures en péril. - MIGUEL MEDINA / AFP

Dans le sud, la police de la région de Kherson a annoncé l'ouverture de poursuites pénales après la destruction de récoltes par les forces russes.

22% des terres agricoles sous contrôle russe

D'après les chercheurs de la Nasa, la Russie contrôle 22% des terres agricoles ukrainiennes et la guerre menace les moissons prévues cet été, ce qui pourrait encore aggraver la crise alimentaire mondiale. "Le grenier du monde est en guerre" et "nous sommes au premier stade d'une crise alimentaire qui va probablement affecter chaque pays et chaque personne dans le monde d'une certaine façon", explique Inbal Becker-Reshef, directrice du Programme sur les récoltes de l'agence spatiale américaine.

La fermeture de la mer d'Azov et le blocus des ports ukrainiens de la mer Noire, qui empêche les exportations, ont privé les marchés de plus de 25 millions de tonnes de graines (tous produits confondus), alimentant la flambée des prix et la menace de famine pour des millions de personnes dans le monde.


F.R

Tout
TF1 Info