Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : Trump pousse Poutine à faire des révélations sur le fils de Biden

Y.R.
Publié le 30 mars 2022 à 9h42, mis à jour le 30 mars 2022 à 10h43
JT Perso

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

En plein conflit ukrainien, Donald Trump s'en est pris, une nouvelle fois, à Hunter Biden.
Il a convié le président russe, Vladimir Poutine, à publier des informations sur le fils du président américain.
L'ancien chef d'État américain avait déjà tenté d'en obtenir via l'Ukraine, lui valant un procès en impeachment.

Donald Trump cherche à tirer avantage de la guerre en Ukraine. Alors que l'invasion russe sur le sol ukrainien entre dans son 35e jour, l'ancien chef d'État américain s'est immiscé, à sa façon, dans le conflit. Dans une interview diffusée, mardi 29 mars, par l'émission JustTheNews du média Real America's Voice, le milliardaire a appelé le président russe, Vladimir Poutine, à dévoiler de potentielles informations compromettantes sur le fils de Joe Biden, Hunter, l'une de ses cibles favorites. 

Au cours de cet entretien, réalisé dans sa résidence en Floride, Donald Trump a assuré que l'épouse d'un maire de Moscou "a donné 3,5 millions de dollars" à Hunter Biden et sa "famille". "C'est beaucoup d'argent. Je pense que Poutine aurait la réponse à ça", a-t-il affirmé. "Je pense qu'il devrait la rendre publique. Je pense que nous devrions connaître cette réponse." 

Des accusations qu'il a maintes fois répétées, notamment lors de sa campagne présidentielle de 2020, et qui ont été démenties par le fils de l'actuel locataire de la Maison Blanche. Critiquant régulièrement Hunter Biden pour ses supposés intérêts économiques en Ukraine et en Chine, au moment où son père occupait la fonction de vice-président de Barack Obama (de 2009 à 2017), Donald Trump avait déjà demandé à Joe Biden, lors d'un débat avant la présidentielle, "pourquoi, par curiosité, la femme du maire de Moscou a donné 3,5 millions de dollars à votre fils". "Ce n'est pas vrai", avait rétorqué le démocrate.

Par le passé, il a aussi attaqué Joe Biden, coupable selon lui d'avoir obtenu le limogeage d'un procureur ukrainien pour protéger de poursuites pour corruption une entreprise gazière, Burisma, où Hunter Biden siégeait au conseil d'administration.

Lire aussi

Ce dossier ukrainien avait valu à Donald Trump l'une des deux procédures en destitution de son mandat, après avoir été accusé par l'opposition démocrate d'avoir abusé de ses fonctions présidentielles en faisant pression sur l'Ukraine pour qu'elle enquête sur son rival politique et les activités commerciales de son fils. Il avait finalement été acquitté par le Sénat. 


Y.R.

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info