Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : environ "800 réfugiés" ukrainiens sont déjà arrivés en France

La rédaction de TF1info
Publié le 3 mars 2022 à 10h57
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Interviewé sur France Inter ce jeudi, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a indiqué qu'environ "800 Ukrainiens" sont arrivés en France depuis le début de la guerre.
Certains espèrent rejoindre l'Espagne ou le Royaume-Uni.
Pour ceux qui souhaiteraient rester en France, le ministre affirme que le pays prendra "toute sa part".

Depuis le début de la guerre en Ukraine il y a une semaine, environ "800 Ukrainiens" sont arrivés en France, a déclaré ce jeudi sur France Inter le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin. Ceux-ci sont "parfois en transit vers l'Espagne ou vers l'Angleterre", a-t-il précisé, alors que son homologue britannique vient d'annoncer que le Royaume-Uni allait "installer une sorte de consulat" à Calais où "plusieurs dizaines" de réfugiés ukrainiens se seraient présentés depuis mercredi pour espérer rejoindre leurs familles outre-Manche. Un agent consulaire britannique sera envoyé sur place pour faciliter la délivrance des visas.

Au Royaume-Uni, les conditions de visas élargies

Paris avait déjà demandé mardi à Londres d'assouplir ses conditions d'octroi de visas aux réfugiés ukrainiens, craignant un blocage des familles dans le Nord de la France sans solution. La France pointait notamment "une lourdeur administrative" car les sésames n'étaient pas délivrés sur place mais seulement dans leurs consulats et ambassades.

Depuis lundi, une famille de neuf Ukrainiens arrivés en voiture à Calais pour rejoindre le Royaume-Uni, mais refoulés faute de visas, est par exemple logée dans une auberge de jeunesse mise à disposition par la maire de la commune Natacha Bouchart. 

Face aux critiques, le gouvernement britannique a assoupli mardi ses exigences pour délivrer des visas aux Ukrainiens ayant des proches au Royaume-Uni. D'abord accordés à la famille "immédiate", comme les époux, les visas sont désormais délivrés aux membres élargis du foyer, "des parents aux grands-parents, enfants majeurs et frères et sœurs", a indiqué le ministre britannique de l'Intérieur, Priti Patel. Les Ukrainiens sans famille au Royaume-Uni peuvent aussi être parrainés par des individus, ONG ou entreprises. 

Lire aussi

Concernant les Ukrainiens qui souhaiteraient rester en France, Gérald Darmanin a précisé que le pays pendrait "toute sa part". "J'ai décidé de réunir désormais chaque semaine les préfets pour organiser cet accueil", dit-il.

À l'heure actuelle, 17.000 Ukrainiens vivent en France avec un titre de séjour, soit une communauté de taille modeste.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info