Frappes massives en Ukraine : la Russie assure avoir détruit toutes ses cibles mais dément les tirs sur Kiev

M.L (avec AFP)
Publié le 16 novembre 2022 à 12h15

Source : JT 20h Semaine

Moscou a revendiqué de nombreuses frappes mardi, assurant avoir réussi à toucher le commandement militaire ukrainien et des infrastructures énergétiques.
"L'objectif a été rempli", affirme le ministère russe de la Défense, qui dément en revanche avoir pris Kiev pour cible.

Vastes coupures de courant

La Russie a tiré "environ" 100 missiles sur l'Ukraine, touchant plusieurs infrastructures énergétiques essentielles dans différentes régions, avait assuré mardi un porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne. Moscou dément cependant systématiquement avoir touché des sites civils en Ukraine, rejetant bien souvent la faute sur les systèmes de défense antiaérienne ukrainiens ou alors accusant Kiev de mettre en scène des destructions.

Ces bombardements ont privé quelque 10 millions d'Ukrainiens d'électricité mardi, selon Kiev. La Russie est accusée de viser délibérément des infrastructures civiles de son voisin à l'approche de l'hiver afin de peser sur la détermination des Ukrainiens à résister à son offensive militaire. Les frappes massives de mardi sont ainsi intervenues après une nouvelle humiliante retraite russe. La Russie, sous pression d'une contre-offensive ukrainienne, a abandonné le 11 novembre une partie de la région de Kherson, dans le sud du pays, dont elle revendique pourtant l'annexion depuis septembre.


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info