Ukraine : plus de sept mois de guerre

Guerre en Ukraine : Kiev affirme avoir remis son drapeau sur l'île aux Serpents

LC. avec l'AFP
Publié le 4 juillet 2022 à 17h02, mis à jour le 4 juillet 2022 à 21h54
JT Perso

Source : TF1 Info

Les forces ukrainiennes ont remis le drapeau national sur l'île aux Serpents, indiquent-elles, ce lundi 4 juillet.
L'armée russe a quitté l'îlot quelques jours plus tôt, le 30 juin.
Ce point hautement stratégique de la mer Noire était sous la coupe de Moscou depuis le début du conflit.

Les couleurs ukrainiennes flottent à nouveau sur l'île aux Serpents. Après l'annonce des forces russes de laisser l'ilot aux hommes de Volodymyr Zelensky le 30 juin, ces derniers ont repris possession du bout de terre. "Le drapeau de l'Ukraine a été installé sur l'île aux Serpents. L'opération militaire est terminée et le territoire est maintenant revenu à la juridiction" du pays, a déclaré à la presse, ce lundi 4 juillet, la porte-parole des forces de défense du sud, Natalia Goumeniouk. 

Précisant peu après son propos auprès de CNN, la responsable indique que le drapeau "a été livré sur l'île par hélicoptère. Il attendra l'arrivée des troupes", avant de flotter sur l'île. Une image de la bannière semble depuis avoir été publiée par l'armée ukrainienne sur ses réseaux sociaux.

Une île emblématique

Cette petite île, plantée en mer Noire, est devenue emblématique dès le premier jour de l'invasion russe, où un soldat de la garnison ukrainienne l'a défendue, intimant aux soldats ennemis d'aller se "faire f*****". Ces quelques mots sont désormais érigés partout dans le pays, des panneaux de signalisation aux timbres-postes, vendus, pour ces derniers, à plusieurs millions d’exemplaires. C'est également non loin de l'îlot que le croiseur Moskva a été détruit par un missile ukrainien, infligeant à la marine russe son plus gros camouflet depuis des décennies.

Passée rapidement sous contrôle de Moscou, l'île des Serpents a finalement été reprise par les Ukrainiens la semaine dernière, à la suite de violents bombardements. Pour justifier ce repli, l'armée russe a indiqué "un signe de bonne volonté", après avoir "accompli" les "objectifs fixés". Peu après son départ, Kiev l'a accusée d'avoir lancé sur l'île des bombes au phosphore. Ces dernières sont interdites contre les civils selon les conventions internationales.

Lire aussi

Outre sa symbolique, l'île aux Serpents est également extrêmement stratégique. Son emplacement, au large des côtes ukrainiennes et roumaines, offre un poste d'observation de choix et un lieu où déployer des systèmes de défense sol-air. L'armée de Volodymyr Zelensky n'a toutefois pas précisé si ses soldats se sont réinstallés sur l'île.


LC. avec l'AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info