Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : l'invasion russe a provoqué la fuite de 100.000 personnes selon l'ONU

Julien Vattaire avec l'AFP
Publié le 25 février 2022 à 7h19
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Des milliers de personnes ont fui leur foyer en Ukraine.
Cet exode fait suite à l'invasion de leur pays par la Russie.
Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés est entièrement mobilisé pour organiser leur accueil.

Fuir leur pays. C'est l'option choisie par environ 100.000 Ukrainiens ce jeudi, à la suite de l'offensive militaire russe en Ukraine. "Nous pensons qu'environ 100.000 personnes ont dû déjà avoir quitté leur domicile et pourraient être déplacées à l'intérieur du pays, et que plusieurs milliers de personnes ont franchi les frontières internationales", a indiqué à l'AFP, Shabia Mantoo, une porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). 

Lire aussi

Mais ce chiffrage reste une estimation. "Nous ne pouvons pas encore confirmer les chiffres exacts, mais il est clair qu'il y a eu d'importants déplacements à l'intérieur du pays et quelques mouvements à travers les frontières", a ajouté Shabia Mantoo. 

Face à l'invasion russe en Ukraine, Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, avait annoncé plus tôt dans la journée le renforcement des opérations et des capacités du HCR en Ukraine et dans les pays voisins. Les gouvernements des pays voisins de l'Ukraine ont également été appelés "à garder les frontières ouvertes pour les personnes en quête de sécurité et de protection". "Nous sommes prêts à soutenir les efforts de tous pour répondre à toute situation de déplacement forcé", a-t-il écrit, dans une déclaration.

Les pays voisins de l'Ukraine mobilisés pour accueillir des réfugiés

La Pologne s'attend notamment à recevoir des réfugiés en grand nombre. Des centres d'accueil pour les réfugiés ukrainiens ont notamment été mis en place à proximité des principaux postes-frontières entre les deux pays. Le ministre de l'Intérieur, Mariusz Kaminski, a assuré que la Pologne acceptera "autant de réfugiés qu'il y en aura à [ses] frontières". La Roumanie a également annoncé être prête à en accueillir un demi-million. La Slovaquie et la Hongrie ont également tendu leur main au peuple ukrainien. 


Julien Vattaire avec l'AFP

Tout
TF1 Info