Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : l'Union européenne va livrer des armes et des avions de combat

M.G avec AFP
Publié le 27 février 2022 à 22h22
JT Perso

Source : JT 13h WE

Josep Borrell a annoncé dimanche que l'Union Européenne allait débloquer 450 millions d'euros pour acheter des armes et les fournir à l'Ukraine.
Des avions de combat vont également être livrés à Kiev.

Une aide historique. L'Union Européenne va consacrer 450 millions d'euros pour acquérir des armes et les fournir à l'Ukraine afin d'aider l'armée à résister à l'offensive russe. "Un accord a été trouvé pour fournir des armements à l'armée ukrainienne pour une valeur de 450 millions et des équipements de protection et du carburant pour 50 millions", a annoncé dimanche Josep Borrell, à l'issue d'une réunion en visio-conférence des ministres des Affaires étrangères de l'UE. Cette immense opération financière sera couverte par "notre Facilité de paix et notre fonds intergouvernemental", a précisé le haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, "c'est la première fois dans l'histoire que nous allons le faire". Cette assise financière est dotée de 5 milliards d'euros et est totalement à la discrétion des États membres. Pour rappel, l'argent est hors du budget commun de l'UE et la Commission n'est pas concernée. 

Branle-bas de combat en Allemagne

Par ailleurs, des États membres de l'UE ont donné leur aval à la fourniture d'avions de combat aux forces armées ukrainiennes. "Le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, a dit avoir besoin d'avions que les Ukrainiens peuvent piloter. Certains Etats membres disposent de ce genre d'avions et nous allons les fournir avec d'autres armements nécessaires à une guerre", a indiqué le dirigeant européen. 

Des pays du Vieux Continent, habituellement réticents sur le plan de l'aide militaire, sont, en outre, sortis de leur torpeur. Allemagne et Suède se sont ainsi engagés à envoyer de l'armement à Kiev. 

La Pologne a accepté de réceptionner l'ensemble de l'aide militaire pour ensuite l'acheminer vers le territoire de son voisin attaqué. 

Lire aussi

Plus tôt dans la journée, les 27 ont encore durci leur éventail de sanction contre la Russie. En plus des restrictions économiques, les médias pro-Kremlin, RT et Sputnik ont été bannis du territoire de l'UE. L'ensemble des États membres ont également fermé leur espace aérien aux appareils de compagnies russes. Les contraintes vis-à-vis de la Biélorussie ont aussi été décuplées. 


M.G avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info