Verif'

Guerre en Ukraine : la ville martyre de Boutcha déjà reconstruite, un an après sa libération ?

Publié le 16 mai 2023 à 18h52

Source : JT 20h Semaine

Un peu plus d'un an après sa libération, la ville ukrainienne de Boutcha serait reconstruite.
C'est en tout cas ce que suggèrent des clichés récents, comparés à ceux qui ont suivi le retrait des troupes russes.
Si Boutcha n'a pas pansé toutes ses plaies, des programmes de reconstructions majeurs ont déjà été conduits.

À peine plus d'un an après sa libération, la ville ukrainienne de Boutcha est-elle déjà reconstruite ? C'est ce que suggèrent des clichés relayés en ligne et montrant ce qui est présenté comme la même rue, à douze mois d'intervalle. Quand la première photo montre une artère dévastée au lendemain du départ des troupes russes (fin mars 2022), la seconde illustre une reconstruction impressionnante, la même rue étant totalement méconnaissable et ne présentant aucune trace apparente du conflit. Improbables au premier abord, ces images traduisent pourtant les efforts majeurs réalisés pour panser les plaies de Boutcha.

La rue Vokzalna, symbole des efforts de reconstruction

Si l'on en croit ces images, Boutcha se serait totalement transformée en seulement un an. Une reconstruction expresse qui surprend et pourrait laisser sceptique, tant par sa vitesse que par le fait qu'elle intervient alors que la guerre se poursuit plus à l'est. 

Peut-on se fier à ces deux photos ? Les recherches pour en retrouver l'origine nous mènent à un journaliste tchèque nommé Roman Havelka. Sur son compte Twitter, il partage les clichés, capturés, explique-t-il, avec "presque un an d'écart". La différence est saisissante : "Même rue, même endroit. Il est incroyable de voir comment les Ukrainiens sont capables de transformer ce que le monde russe a laissé derrière eux", glisse-t-il. En quelques clics, on constate que le reporter était bel et bien présent dans la ville l'an passé, au moment de sa libération. Il réalisait à l'époque des reportages diffusés dans la presse tchèque.

Les deux photos nous montrent la rue Vokzalna de Boutcha, celle-là même où une attaque a ciblé des blindés russes en route vers Kiev. Des chars et autres véhicules militaires dont la carcasse gisait au milieu de la chaussée, ce dont avaient témoigné les photographes lors de la reprise de la ville par les forces ukrainiennes.

undefinedundefinedGenya SAVILOV / AFP

Massivement détruite, la rue Vokzalna est devenue sans tarder un immense chantier à ciel ouvert. "D’un côté de la rue, toutes les maisons ont été détruites. Il a fallu les reconstruire des fondations jusqu’à la toiture, il n’en restait rien", témoignait il y a quelques semaines un ouvrier, interrogé par 20 Minutes. Un reportage vidéo, images aériennes à l'appui, a quant à lui permis de mesurer l'ampleur des travaux entrepris.

Selon la radio publique américaine NPR, "ce n'est pas seulement la rue Vokzalna qui a été réparée". Deux mois après la fuite des troupes russes, l'une de ses équipes a passé "plusieurs heures à faire le tour de la ville", sans voir "un seul véhicule endommagé ou détruit sur les routes". Sur place, "tous les débris dans les rues ont également été nettoyés", tandis que les "dommages causés par les chars russes à l'asphalte" n'étaient "plus visibles". Durant les mois qui ont suivi, les grands travaux se sont poursuivis. Réfection des trottoirs, aménagements des réseaux d'eau, d'électricité, ou encore des égouts...

Les journalistes qui se sont rendus à Boutcha témoignent des traces de balles qui peuvent rester visibles sur certaines façades, mais force est de constater que la reconstruction a été majeure. Le média britannique Metro l'a illustré à travers un article impressionnant, où des photos "avant/après" d'une série de lieux rendent compte des efforts entrepris pour gommer les traces du conflit et réparer les bâtiments qui avaient été touchés lors des combats.

Notons qu'une telle reconstruction est en grande partie rendue possible à Boutcha grâce à l'afflux de fonds étrangers, américains en particulier. Le programme des travaux "est mis en œuvre par le conseil municipal de Buchansk avec le soutien de l'organisation internationale Global Empowerment Mission, de la fondation Howard G. Buffett et de l'organisation publique ukrainienne Quality of Life", rapporte la chaîne YouTube Boutcha News.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Thomas DESZPOT

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info