Ukraine : la guerre du froid

Guerre en Ukraine : le froid, la nouvelle arme de Moscou

TF1info | Vidéo : Esther Lefebvre et Sofiane Cherifi
Publié le 23 octobre 2022 à 13h07
JT Perso

Source : JT 13h WE

Alors que l'hiver arrive, les frappes russes ciblent les installations électriques ukrainiennes.
Dans le pays, 1,5 million d'habitants sont déjà plongés dans le noir et le froid.
Une stratégie

Lorsque le soleil se couche, une obscurité quasi-totale envahit les faubourgs de Kiev. Privés d'électricité, les habitants ne sont plus que des ombres dans les rues. "Ce n'est pas pratique pour étudier, parce qu'on ne peut plus suivre nos cours (...) c'est difficile de rester motiver", témoigne Oleksandra Fedorenko, dans le reportage de TF1 en tête d'article. Survivre dans le noir et dans le froid est le lot commun à plus d'un million d'Ukrainiens. Les civils sont inquiets, alors que les températures ont amorcé leur descente progressive vers le dur hiver ukrainien. 

Depuis une dizaine de jours, le réseau électrique ukrainien est frappé sans relâche. Sur la seule journée de ce samedi, 36 roquettes ont ciblé ces infrastructures, dans des régions souvent éloignées du front. Selon les autorités, 30% des centrales électriques du pays seraient déjà détruites.

Lire aussi

Cette nouvelle stratégie russe est assumée par les soutiens du Kremlin, avec le but avoué de faire fuir les civils. Alors que les pannes se multiplient, le président ukrainien appelle son pays à limiter sa consommation d'énergie au maximum. Mais Volodymyr Zelensky refuse de reconnaître l'efficacité de cette nouvelle tactique de l'armée russe. "La propagande russe ment", a-t-il affirmé dans une nouvelle vidéo, "quand elle dit que cette terreur contre nos infrastructures et notre population peut d'une manière ou d'une autre ralentir nos actions militaires"


TF1info | Vidéo : Esther Lefebvre et Sofiane Cherifi

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info