L'info passée au crible
Verif'

Guerre en Ukraine : le ministre russe de la Défense a-t-il prévenu que l'URSS serait "bientôt de retour" ?

Felicia Sideris
Publié le 29 juillet 2022 à 17h34, mis à jour le 29 juillet 2022 à 17h55
JT Perso

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Une vidéo vue des centaines de milliers de fois prétend que le ministre russe de la Défense a dévoilé les projets de la Russie.
Selon l'extrait, Sergueï Choïgou aurait dit "bientôt, il y aura à nouveau une Union Soviétique et nous vivrons à nouveau en paix".
La phrase a été sortie de son contexte.

Pour la première fois, Moscou aurait dévoilé ses intentions cachées devant les caméras. D'après les légendes qui accompagnent un court extrait vidéo largement partagé sur les réseaux sociaux, le ministre russe de la Défense aurait affirmé ce mercredi 27 juillet vouloir rétablir l'URSS. "Bientôt, il y aura à nouveau une Union Soviétique et nous vivrons à nouveau en paix", aurait lancé Sergueï Choïgou, notamment d'après la traduction d'un compte francophone suivi par 177.000 personnes et par un profil s'affichant comme une branche du groupe "Anonymous". Deux comptes qui ont déjà, par le passé, diffusé des messages trompeurs. Alors qu'en est-il cette fois-ci ?

Un discours à propos d'un conflit de 1992

La vidéo du discours télévisé n'a pas été manipulée. Comme le montrent plusieurs articles de presse russe, elle est bien issue d'un discours du chef militaire à l'occasion du 30e anniversaire de la guerre de l'Ossétie du Sud. Ce territoire du Caucase a proclamé son indépendance en 1992, en pleine guerre civile géorgienne. Depuis, alors que les autorités de cette région ont répété à plusieurs reprises leur volonté de rejoindre la Russie, la Géorgie considère toujours comme une partie de son territoire. 

Des internautes affirment que ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, aurait promis le retour d'une "Union Soviétique", d'après cet extrait diffusé le 27 juillet 2022 - Twitter

C'est donc à cet événement historique que Sergueï Choïgou faisait référence dans son discours. Car, comme l'a souligné le site Newsguard, l'intervention de Moscou en 1992 durant la guerre civile géorgienne avait déjà été décrite par la Russie à l'époque comme une "opération de maintien de la paix". La première dans son genre. "La première opération de maintien de la paix de la Fédération de Russie, qui a débuté le 14 juillet 1992 en Ossétie du Sud, a été menée en un souffle et est devenue une étape importante pour le pays", a ainsi déclaré le ministre de la Défense, d'après la retranscription disponible dans la presse russe.

Félicitant toutes les personnes impliquées dans l'opération et présentes lors de cet anniversaire, le ministre a voulu rappeler le sentiment qui était celui des dirigeants de l'époque. "Je suis certain, surtout parmi ma génération, nous étions absolument convaincus que tout cela était temporaire, que notre nation redeviendrait grande et puissante, que l'Union soviétique reviendrait. Que tout le monde vivrait en paix et en harmonie." C'est cette séquence qui a été découpée et mis en ligne sur les réseaux sociaux.

Lire aussi

En résumé, il s'agit d'une séquence volontairement coupée afin d'induire en erreur. Mais alors comment expliquer que même l'ancien ambassadeur américain en Russie, Michael McFaul, a cru à cette manipulation ? Tout simplement parce que les raisons invoquées par Moscou depuis le début de l'offensive en Ukraine n'ont cessé d'évoluer. Entre autres arguments, le Kremlin a d'abord évoqué des frappes préventives dans le Donbass, avant d'affirmer qu'il s'agissait de "dénazifier" le pays, puis d'indiquer que cette guerre devait permettre de sauvegarder la langue et la culture russe.  Avec des intentions qui restent mystérieuses, de nombreux spécialistes voient donc la rhétorique impérialiste du Kremlin comme un signe que l'objectif ultime est de ressusciter l'URSS. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info