L'info passée au crible
Verif'

Ukraine : le mot "relax" tracé par un avion près de la frontière peu avant le début du conflit ?

Thomas Deszpot
Publié le 24 février 2022 à 19h07, mis à jour le 26 février 2022 à 12h01
La pilote de ce vol a volontairement adapté son itinéraire pour écrire le mot "relax" vu du ciel.

La pilote de ce vol a volontairement adapté son itinéraire pour écrire le mot "relax" vu du ciel.

Source : Capture écran Flightradar

Un avion de ligne a adapté le 17 février son itinéraire pour tracer le mot "relax" dans le ciel de la Moldavie.
Une initiative analysée par certains comme un message envoyé à ses voisins, le pays partageant une large part de sa frontière avec l'Ukraine.
Si le trajet de cet avion n'est en rien le fait du hasard, il s'agissait en réalité d'une opération promotionnelle sans lien avec le conflit russo-ukrainien.

Quelques jours avant que Vladimir Poutine ne déclenche la guerre contre l'Ukraine, un signal de pacifiste est-il venu de Moldavie, pays voisin de Kiev en membre de l'ancienne URSS ? C'est en tout cas ainsi que certains ont analysé le curieux trajet d'un avion parti le 17 février de la capitale Chișinău pour un vol d'un peu plus d'une heure trente. Son itinéraire, vu du ciel, a formé les lettres du mot "relax". Symbolique, alors même que l'Ukraine redoutait des bombardements russes et un envahissement d'une partie de son territoire.

Derrière ce récit, qui prend aujourd'hui une dimension nouvelle à la lueur de la guerre qui vient d'être déclarée, se cache pourtant une opération marketing, sans aucun lien avec les tensions dans le Donbass. L'initiative d'une radio moldave qui n'imaginait sans doute pas la résonance de ce trajet en avion lorsqu'elle a eu l'idée d'une telle campagne.

Un suivi minute par minute en ligne

Grâce au site Flightradar24, il est possible de suivre le trajet de n'importe quel avion de ligne dans le monde. Un puissant outil de visualisation, en direct comme en différé, grâce auquel on constate l'ampleur du trafic aérien mondial. L'itinéraire de chaque aéronef est ainsi consigné avec précision, si bien que les pilotes peuvent  – en fonction des virages qu'ils vont réaliser – former de véritables "dessins" consignés sur Internet.

C'est ainsi que l'on peut retrouver le vol d'un Airbus A321-211 de la compagnie Air Moldova, enregistré sous l'identité "ER-AXR" et ayant tracé le mot "relax" lors d'un vol le 17 février. Un aller-retour dans les airs depuis la capitale moldave qui a attiré l'attention de divers médias, parmi lesquels le magazine Science Post. Il n'a pas hésité à évoquer une "leçon de paix" alors que la situation s'envenimait en Ukraine voisine. Et évoquait au passage un message "exhortant tout le monde à "se détendre" face aux craintes croissantes d’une guerre entre les deux pays". Une analyse pour le moins enjolivée des faits.

Lire aussi

Que savons-nous de ce vol ? Qu'il ne s'agit pas du tout d'une opération visant à prôner une désescalade entre Kiev et Moscou. Si un pilote a cherché à "dessiner" le mot relax, c'est en réalité pour faire la promotion d'une radio moldave récemment lancée et dont le nom n'est autre que... "Radio Relax". L'opération, savamment orchestrée, a donné lieu à une campagne de communication, tandis que 60.000 personnes suivaient en directe sur le site Flightradar24 le trajet de l'aéronef affrété pour l'occasion. Le compte Instagram de la station a condensé en "story" les publications réalisées le jour du vol, tout en se réjouissant lors des jours qui ont suivi que plusieurs médias internationaux relaient l'initiative. 

Un site d'information israélien s'est par exemple amusé d'un jeu de mot réalisé par les initiateurs de ce coup de com', autour de l'expression "on air". Terme habituel en radio pour désigner le fait qu'une émission est en cours, il a été ici détourné pour prendre un double sens, se référant aussi à l'avion ayant décollé au-dessus de la Moldavie et se trouvant dans les airs. Notons que ce n'est pas la première fois que des pilotes cherchent à tracer des motifs par leurs choix d'itinéraires : l'an passé un kiwi avait ainsi été représenté en Nouvelle-Zélande. Un hommage à cet oiseau incapable de voler, emblème du pays.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Thomas Deszpot

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info