Ukraine : plus de sept mois de guerre

Ukraine : pour Thierry Breton, la Russie est le pays du G20 qui souffre le plus des sanctions européennes

S.A
Publié le 22 juillet 2022 à 22h50
JT Perso

Source : TF1 Info

Ce vendredi soir, Thierry Breton, commissaire européen au marché, était l'invité de Darius Rochebin sur LCI.
Pour lui, la Russie est le pays qui souffre le plus des sanctions européennes.
Dans cette interview, il revient notamment sur l'accord signé plus tôt dans la journée entre l'Ukraine et Moscou.

Les sanctions européennes enrichissent-elles la Russie en pénalisant les Européens ? Pour Thierry Breton, il n'en est rien, c'est même tout le contraire. Ce vendredi 22 juillet au soir, le commissaire européen au Marché intérieur, était l'invité de Darius Rochebin." Sur les 20 pays du G20, le pays qui souffre le plus, c'est la Russie. On peut dire ce qu'on veut, ce sont des chiffres, explique-t-il. 

Thierry Breton précise aussi que les sanctions sont une conséquence directe de la politique menée par Vladimir Poutine et les oligarques russes, et l'Union Européenne n'agit pas contre la Russie, mais contre ses dirigeants. "Il s'agit de mettre un holà à ce que fait Vladimir Poutine."  Thierry Breton est aussi revenu sur l'accord signé entre l'Ukraine et Moscou. Là encore, le commissaire européen au Marché intérieur a été très clair : " C'est la moindre des choses, on ne va pas féliciter Poutine".

Lire aussi

Enfin, selon lui, l'Union européenne ne doit plus être dépendante de la Russie. "Je serai tranquille lorsque nous aurons réussi, et j’y passe mes jours et mes nuits, à décupler toute dépendance avec la Russie.  Il (Vladimir Poutine) reviendra. Personne ne peut se passer du premier marché du monde qu’est l’Union européenne. "

À propos de cette dépendance, Thierry Breton ne peut s'empêcher d'évoquer le bilan des actions menées."l’UE fonctionne avec le nucléaire, charbon, pétrole, éolienne, etc... Le gaz représente 25% des besoins énergétiques de toute l’Union. Dans ces 25%, 40% venaient de Russie. On dépendait de Vladimir Poutine à hauteur de 10% avant la guerre. On est passé à 4%.", conclut-il. 


S.A

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info