Pourparlers Ukraine-Russie : des négociations pour changer le cours du conflit

Guerre en Ukraine : pourquoi l'acteur Morgan Freeman est-il persona non grata en Russie ?

Camille Guesdon avec AFP
Publié le 22 mai 2022 à 11h14, mis à jour le 22 mai 2022 à 11h41
JT Perso

Source : TF1 Info

La Russie a publié une liste de 963 personnalités américaines interdites d'entrée en Russie, samedi 21 mai.
À l'instar de Joe Biden ou encore Mark Zuckerberg, l'acteur hollywoodien Morgan Freeman est visé par cette sanction.

La diplomatie russe a publié une liste de 963 personnalités américaines interdites d'entrée en Russie, samedi 21 mai. Ce document fait office de représailles à des sanctions similaires prises par Washington depuis l'offensive en Ukraine. Le ministère russe des Affaires étrangères a rendu public cette liste sur son site Internet. Il comprend essentiellement des responsables gouvernementaux, des parlementaires, mais aussi des membres de la société civile.

La Russie avait déjà annoncé ces sanctions contre nombre des personnalités présentes dans la liste, notamment le président américain Joe Biden, son secrétaire d'État Antony Blinken, le chef du Pentagone Lloyd Austin, ou encore le PDG de Meta Mark Zuckerberg.

Une vidéo datant de 2017

L'acteur hollywoodien Morgan Freeman figure dans ce document. Moscou l'accuse d'avoir enregistré une vidéo il y a cinq ans, où il affirmait que la Russie menait "un complot" contre les États-Unis et en indiquant également "nous sommes en guerre".

Cette séquence avait été tournée en 2017 à l'initiative du Committee to investigate Russia (CIR) créé pour alerter les Américains sur les éventuelles manœuvres russes pour déstabiliser la démocratie US notamment au moment de l'élection de Donald Trump. De sa voix profonde, l'acteur oscarisé accuse le président Vladimir Poutine, un "ancien espion du KGB", de lancer des cyberattaques et de diffuser de fausses informations afin de venger l'effondrement de l'Union soviétique, rappelle la BBC.

En 2017, le comédien avait fait l'objet d'une virulente campagne de dénigrement de la part de trolls russes sur les réseaux sociaux.

Avec cette liste, la Russie a aussi mis au ban Rob Reiner. Le réalisateur de "Misery" siégeait au comité d'administration du CIR. 

La diplomatie russe a privé d'entrée en Russie des centaines de personnalités anglo-saxonnes

"Les contre-sanctions russes sont nécessaires et visent à contraindre le pouvoir américain en place, qui essaye d'imposer au reste de la planète un 'ordre mondial' néocolonial (...) à changer sa position et à reconnaître de nouvelles réalités géopolitiques", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères, samedi 21 mai. Il a également assuré que Moscou reste ouvert à un "dialogue honnête" et distingue le peuple américain des autorités "incitant à la russophobie". 

Depuis l'offensive en Ukraine, la diplomatie russe a privé d'entrée en Russie des centaines de personnalités anglo-saxonnes. Moscou a annoncé samedi avoir pris cette mesure contre 26 Canadiens supplémentaires, notamment Sophie Trudeau, l'épouse du Premier ministre canadien.


Camille Guesdon avec AFP

Tout
TF1 Info