Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : qui sont les soldats de Vladimir Poutine ?

V. Fauroux - T F1 | Reportage Joséphine Devambez, A. Malavaud.
Publié le 11 mars 2022 à 9h55
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Depuis le début de la guerre en Ukraine, Moscou affirmait que seuls des soldats de métier y combattaient.
Mais la Russie a pour la première fois reconnu la présence de conscrits.

Il y a quelques jours encore, Vladimir Poutine niait la présence de conscrits en Ukraine et soutenait que ses soldats étaient tous des professionnels. Les Ukrainiens, eux, entendent prouver le contraire. Sur les réseaux sociaux, ils ont publié les papiers d'identité des soldats qui ont été arrêtés. Des militaires nés en 2000 et en 2001 qui ont donc entre 20 et 22 ans.

Des jeunes enrôlés il y a moins d'un an

Sur un registre, également dévoilé, figurent aussi des dates d'enrôlement dans l'armée russe. Par exemple, en juillet 2021, il y a moins d'un an. Selon Sergueï Jirnov, ancien membre du KGB, "ce sont des jeunes qui font leur service militaire obligatoire pendant un ou deux ans". "Ils ont ensuite fait des manœuvres en Biélorussie ou à la frontière russe. Par la suite, ils se sont trouvés en pleine guerre", précise-t-il dans la vidéo du JT de 20H en tête de cet article.

Le ministère de la Défense ukrainienne va même jusqu'à publier des conversations interceptées. L'une d'entre elle est présentée comme un échange entre un soldat et un de ses proches en Russie : "On gagne 52 dollars par jour, mais tout le monde s'en fiche de gagner autant. On veut rentrer", dit-il. Une autre dépeint une mère qui s'inquiète et interpelle son fils : "Il paraît qu'il y a une lettre de démission qui circule parmi tous les soldats", demande-t-elle. Ce dernier lui répond alors : "Oui, on l'a tous signée".

Lire aussi

Après ces divulgations, le ministère de la Défense russe a été contraint mercredi soir de concéder la présence de conscrits en Ukraine, ajoutant qu'un certain nombre d'entre eux avaient été faits prisonniers. Igor Konachenkov, porte-parole du ministère de la Défense russe, explique que "plusieurs cas de présence de conscrits dans les forces armées russes, participant à l'opération militaire en Ukraine, ont été confirmés". Toutefois, il n'apporte aucune précision sur leur nombre. Ces conscrits représenteraient pourtant la moitié des soldats russes engagés en Ukraine, selon certains spécialistes.


V. Fauroux - T F1 | Reportage Joséphine Devambez, A. Malavaud.

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info