Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : entre les deux armées, un rapport de forces déséquilibré

Publié le 24 février 2022 à 17h58
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Depuis son entrée en Ukraine tôt ce jeudi, l'armée russe combat celle ukrainienne.
Elle dispose pour cela d'un rapport de forces écrasant par rapport à son adversaire.
Mais depuis l'annexion de la Crimée par Moscou en 2014, l'armée ukrainienne a entrepris une modernisation accélérée de ses forces armées.

Des bombardements, des chars russes sur son territoire, et des combats face à l'"offensive militaire" lancée par Vladimir Poutine... Depuis ce jeudi aux aurores, l'armée ukrainienne se défend face à la Russie. Mais entre les deux adversaires, le rapport de forces semble bien déséquilibré. D'un côté, l'une des plus grandes puissances militaires de la planète. De l'autre, un pays faiblement doté en moyens antiaériens.

Selon les Occidentaux, la Russie a massé 150.000 hommes à ses frontières avec l'Ukraine et 30.000 autres, au nord, chez son allié biélorusse, dont des forces stratégiques, dotées des équipements les plus modernes et qui se sont aguerries sur le théâtre syrien depuis 2015. La Russie a également massé des unités navales en mer Noire, fermé à la navigation la mer d'Azov, qui baigne au sud les territoires ukrainien et russe, et entamé des frappes en profondeur sur le sol ukrainien.

La Russie trois à 18 fois plus armée

Au total, 900.000 hommes représentent le personnel d'active de l'armée russe, renforcée de deux millions de réservistes. Le pays de Vladimir Poutine dispose pour combattre de 2927 chars, 1846 avions, 832 hélicoptères et 51 sous-marins.

En face, l'Ukraine ne peut mettre en avant de tels moyens. Son armée est composée de 196.000 hommes pour 900.000 réservistes et ne peut compter que sur 858 chars (plus de trois fois moins que la Russie), 187 avions (dix fois moins), 46 hélicoptères (18 fois moins) et aucun sous-marin.

Elle peut toutefois s'appuyer sur le soutien financier de l'Occident. Depuis la première agression russe et l'annexion de la Crimée par Moscou en 2014, l'armée ukrainienne a entrepris une modernisation accélérée de ses forces armées. Les États-Unis lui ont notamment fourni 2,5 milliards de dollars d'aide militaire depuis huit ans, dont 400 millions l'année dernière.

Lire aussi

En outre, des soldats américains forment leurs homologues ukrainiens au maniement de l'armement que Washington a fourni à l'Ukraine, notamment des armes légères, des navires de patrouille et des lance-missiles antichars Javelin, susceptibles de freiner l'incursion terrestre russe. Et son nombre de réservistes, bien moindre que celui de la Russie, mais beaucoup plus étoffé qu'en 2014, laisse présager une plus forte résistance intérieure.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info