Ukraine : une guerre qui dure

Ukraine : face à la "terreur", Zelensky appelle à évacuer la région de Donetsk

La rédaction de TF1info
Publié le 30 juillet 2022 à 23h07, mis à jour le 30 juillet 2022 à 23h28
JT Perso

Source : TF1 Info

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé samedi soir la population à évacuer la région de Donetsk.
Cette zone dans l'est du pays est la cible de bombardements meurtriers ces derniers jours.
Il justifie cette décision par la nécessité d'échapper à la "terreur russe".

Évacuation obligatoire pour des centaines de milliers d'Ukrainiens. Samedi soir, dans son discours posté sur les réseaux sociaux, le président Volodymyr Zelenky a appelé la population à évacuer la région de Donetsk. Les villes de cette zone, située dans l'est du pays, sont la cible de bombardements meurtriers depuis de nombreuses semaines. 

"Une décision gouvernementale a été prise sur l'évacuation obligatoire de la région de Donetsk", a déclaré le président ukrainien. "S'il vous plaît, évacuez", a-t-il ajouté dans son adresse vidéo, justifiant cette décision par la nécessité d'échapper à la "terreur russe"

"La terreur est la principale arme russe"

"À ce stade de la guerre, la terreur est la principale arme de la Russie", a souligné le président ukrainien, alors que les frappes menées par les forces de Moscou sur les villes de la région font pratiquement tous les jours des victimes dans la population civile. La vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk avait précédemment annoncé l'évacuation obligatoire pour toute la population de la région de Donetsk, l'un des deux régions administratives du bassin du Donbass, qui reste en partie sous le contrôle de Kiev.

Lire aussi

Elle avait motivé cette décision, dans des déclarations à la télévision, par la destruction des réseaux de gaz et l'absence de chauffage l'hiver prochain dans la région. Cette évacuation intervient également au lendemain d'une frappe meurtrière sur la prison d'Olenivka, située dans l'est du pays. Plusieurs missiles ont touché, vendredi, ce centre de détention utilisé par l'armée russe pour emprisonner les combattants du régiment Azov arrêtés, notamment, à l'issue du siège de l'usine Azovstal dans la ville portuaire de Marioupol. Kiev et Moscou s'accusent mutuellement d'être les auteurs de ce bombardement meurtrier.  


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info