Ukraine : neuf mois de guerre

Guerre en Ukraine : la bataille de Severodonetsk fait rage

La rédaction TF1 Info
Publié le 4 juin 2022 à 23h00
JT Perso

Source : Le CLUB

La Russie s'est lancée à corps perdu dans la bataille de Severodonetsk.
Cette ville-clé de l'est de l'Ukraine est en proie ce week-end à des "combats de rue".
Kiev prévient également que Moscou cherche à avoir la mainmise sur l'ensemble du territoire ukrainien.

C'est l'un des combats les plus stratégiques entre Kiev et Moscou. La Russie s'est lancée, à corps perdu, dans la bataille de Severodonetsk, une ville-clé de l'est de l'Ukraine en proie ce week-end à des "combats de rue", tout en cherchant toujours, selon Kiev, à avoir la mainmise sur l'ensemble du territoire ukrainien.  

Pour le moment en tout cas, plus de 100 jours après le début du conflit, les troupes russes concentraient leur offensive sur le grand bassin minier du Donbass, une région orientale partiellement aux mains depuis 2014 de séparatistes prorusses et dont elles espèrent conquérir l'intégralité.

"Guerre d'usure"

Une "guerre d'usure", a tranché le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, tandis que le ministre ukrainien de la Défense Oleksiï Reznikov, tout en reconnaissant qu'"il est encore impossible de prédire" quand elle se terminera, a de manière inattendue dans ce contexte lâché samedi : "Selon mes prévisions optimistes, c'est réaliste cette année". 

Et ce bien que "la Russie continue de faire des efforts pour occuper tout notre État", a-t-il ajouté devant un forum international sur la sécurité, le Kremlin rêvant selon lui de "rassembler les terres" qu'il considère comme "siennes", y compris "la Pologne, les Pays baltes, la Slovaquie et d'autres".

Situation confuse

Sur le terrain, la situation reste très confuse à Severodonetsk. La Russie affirmait samedi que des unités militaires ukrainiennes s'en retiraient, tandis que l'état-major de l'armée ukrainienne et le maire de cette cité, Olexandre Striouk, signalaient dans la soirée des affrontements en vue de complètement la reprendre.

Les troupes russes "ont réussi à entrer dans la ville et à s'emparer d'une bonne partie de celle-ci, en la divisant en deux. Mais nos militaires sont parvenus à se redéployer, à construire une ligne de défense. Actuellement, on fait tout le nécessaire pour rétablir le contrôle total" de Severodonetsk, a-t-il, évoquant des "combats de rue".

"Des unités de l'armée ukrainienne, ayant subi des pertes critiques au cours des combats pour Severodonetsk (jusqu'à 90% dans plusieurs unités), se replient vers Lyssytchansk", une localité voisine, a pour sa part proclamé le ministère russe de la Défense.

Un peu plus tôt dans la journée, le gouverneur de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï, avait admis que "la situation dans toute la région" était "extrêmement difficile" : "Les combats se concentrent actuellement à Severodonetsk car (...) l'armée russe a mis tout son poids et ses réserves" dans cette bataille. "De premières informations indiquent qu'ils (les Russes) ont réussi à prendre le contrôle de la majeure partie de la ville. Mais nos forces les repoussent maintenant".

Lire aussi

Severodonetsk, qui comptait avant la guerre quelque 100.000 habitants, et Lyssytchansk, situées à quelque 80 km de la capitale administrative régionale ukrainienne de Kramatorsk, sont des agglomérations-clés pour y parvenir. 


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info