Invasion russe en Ukraine : Poutine refuse de céder

Les dirigeants du G7 torse nu, ce serait un "spectacle dégoûtant", rétorque Poutine

Léa LUCAS avec AFP
Publié le 30 juin 2022 à 6h02
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Face aux moqueries des dirigeants du G7, Vladimir Poutine a réagi lors d'un déplacement au Turkménistan.
Il a affirmé que les voir se déshabiller "serait un spectacle dégoûtant".
Ces propos font référence à la photo de 2009 où le président russe s'affichait torse nu pour afficher sa virilité.

Sa réaction ne s'est pas fait attendre. Vladimir Poutine a ironisé ce mercredi 29 juin sur les dirigeants du G7 - qui se sont moqués quelques jours plus tôt de l'image virile affichée par le président russe en 2009 - en estimant que les voir torse nu serait un "spectacle dégoûtant". "Je ne sais pas s'ils voulaient se déshabiller jusqu'à la ceinture ou encore plus bas, mais de toute façon, cela aurait été un spectacle dégoûtant", a-t-il plaisanté, lors d'une conférence de presse à Achkhabad, la capitale turkmène.

La guerre en Russie, un exemple de "toxicité masculine"

Lors de l'ouverture du sommet du G7 en Allemagne, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, avait demandé si les grands dirigeants mondiaux devaient garder leurs vestes ou les enlever eux aussi pour montrer leurs "pectoraux", en référence à la photo de Vladimir Poutine torse nu à cheval en 2009. "Nous devons montrer que nous sommes plus forts que Poutine", a-t-il lancé, tandis que son homologue canadien a renchéri : "Nous allons avoir droit à la démonstration d'équitation torse nu".

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine monte à cheval pendant ses vacances à l'extérieur de la ville de Kyzyl, en Sibérie du Sud, le 3 août 2009. - ALEXEY DRUZHININ / RIA NOVOSTI / AFP
Lire aussi

Boris Johnson a déclaré par ailleurs que Vladimir Poutine n'aurait pas déclenché la guerre en Ukraine s'il avait été une femme. "Si Poutine était une femme, ce qu'il n'est pas bien évidemment, vraiment je ne pense pas qu'il se serait embarqué dans cette guerre folle de macho", une guerre "violente et d'invasion" de l'Ukraine. Le déclenchement de cette guerre par la Russie est "un exemple parfait de toxicité masculine", a ajouté celui qui défend l'éducation des femmes dans le monde afin qu'elles accèdent aux postes de pouvoir, en clôture du sommet du G7 en Allemagne. 


Léa LUCAS avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info