Ukraine : plus de sept mois de guerre

Guerre en Ukraine : série d'assauts dans le Donbass, nouvelles sanctions européennes... Le point sur la situation

Aurélie Loek
Publié le 17 juillet 2022 à 8h17
JT Perso

Source : LCI MIDI

Au 144e jour de la guerre en Ukraine, une offensive russe se préparerait, à la veille d'une réunion européenne pour établir de nouvelles sanctions contre la Russie.
Toutes les victimes de la frappe de Vinnytsia ont été identifiées.
Les faits marquants des 24 dernières heures.

Cela fait maintenant 144 jours que la guerre en Ukraine a commencé et les combats se poursuivent toujours, notamment dans l'est du pays, le journal Kyiv Independant craignant que les forces russes se préparent à une nouvelle offensive. Des prévisions rejointes par les analyses de l'Institut américain d'étude sur la guerre qui estimaient que les forces russes étaient "probablement en train de sortir de la pause opérationnelle" qu'elles avaient décrétée il y a huit jours pour se régénérer.

Chacun maintient ses positions à mesure que le bilan civil s'alourdit

Donbass. Les forces séparatistes et l'armée russe ont affirmé continuer à progresser et être en train de prendre le contrôle complet de la ville de Siversk, attaquée après la prise de Lyssytchansk, plus à l'est, au début du mois. De leur côté, les forces ukrainiennes assurent avancer "avec confiance" vers Kherson

Sanctions. La possibilité d'une nouvelle offensive est émise à la veille d'une nouvelle réunion des ministres des Affaires étrangères européens pour débattre du durcissement des sanctions à l'encontre de la Russie. La rencontre de lundi vise notamment à réagir au moment où Moscou est accusé d'avoir déployé des lanceurs pour tirer des missiles depuis la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine.

"Moscou doit continuer à payer le prix fort pour son agression", a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, après avoir transmis les nouvelles mesures aux Vingt-Sept.

Lire aussi

Discours. Le président Volodymyr Zelensky poursuit cependant ses efforts pour motiver son peuple à se défendre. À l'occasion de l'anniversaire de la Déclaration de la souveraineté de l'État ukrainien, samedi, le chef de l'État a certifié que l'unité de son pays "ne peut être brisée par des mensonges ou des intimidations, des faux ou des théories du complot."

Victimes. Le bilan s'alourdit néanmoins de jour en jour pour l'Ukraine. Le gouverneur de la région de Vinnytsia a annoncé que tous les corps des victimes la frappe qui a touché la ville jeudi avaient été identifiés. En tout, ce sont 23 personnes qui ont été tuées et 202 blessées. Lors d'un point presse du Pentagone, vendredi, un haut responsable militaire américain estimait qu'environ 100 à 150 civils avaient été tués par des frappes au cours des deux dernières semaines.


Aurélie Loek

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info