Verif'

Guerre en Ukraine : un premier char Leopard a-t-il été déjà détruit par Wagner ?

Publié le 1 mars 2023 à 18h43

Source : TF1 Info

Une photo devenue virale montrerait le premier char Leopard détruit en Ukraine par la milice Wagner.
Le cliché remonte en fait à 2018.
Le chef du groupe paramilitaire a lui-même démenti l'information.

Plusieurs mois d'attente pour des blindés détruits après quelques heures ? D'après plusieurs messages publiés sur les réseaux sociaux ce dimanche 26 février, la Russie aurait détruit un char Leopard, livré à peine deux jours avant par la Pologne. Une information qui s'appuie sur une photo, vue plusieurs centaines de milliers de fois. "Le premier char Leopard a été détruit aujourd'hui, près du village de Yahidne, en Ukraine, par les soldats Wagner", écrit par exemple un internaute. 

Ces messages publiés sur les réseaux sociaux affirment à tort que le premier chard Leopard a été détruit, le 26 février 2023
Ces messages publiés sur les réseaux sociaux affirment à tort que le premier chard Leopard a été détruit, le 26 février 2023 - Capture d'écran / Twitter

Un autre précise auprès de ses 18.700 abonnés que les combattants de la milice ont également abattu l'intégralité de l'équipage de ce blindé "composé de mercenaires polono-allemands". Il ajoute ensuite que "des images exclusives de la caméra de l'un des combattants ont été téléchargées sur la chaîne officielle de Wagner". Une série d'informations plus fausses les unes que les autres.

Une vieille photo et une vidéo inexistante

Concernant le cliché, seule prétendue preuve que cette rumeur serait vraie, une rapide recherche d'image inversée montre qu'il a été pris bien avant le conflit en Ukraine. S'il s'agit bien d'un char Leopard, il a été abattu en Syrie cinq ans plus tôt. Ainsi, le 3 février 2018, les forces armées turques avaient fait état de la destruction de l'un de leurs chars. Cette perte avait eu lieu au cours de la bataille d'Afrine, conduite par la Turquie contre les forces kurdes lors de la guerre civile syrienne. Quant aux prétendues "images exclusives" citées par les internautes, elles sont introuvables, malgré nos recherches. 

Et pour cause, cet événement n'a pas eu lieu. Face à la viralité de cette rumeur, la milice Wagner a elle-même été obligée de démentir. Dans une communication, le patron du groupe ultra-violent a ainsi reconnu que ses troupes n'avaient détruit aucun char Leopard. "Jusqu'à présent, il n'y a pas eu de combats avec les Leopards", a-t-il précisé. Avant de lancer une menace : "Dès que nous en aurons détruit un, nous vous en informerons."

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia SIDERIS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info