Ukraine : neuf mois de guerre

Ukraine : une hotline pour les soldats russes qui voudraient se rendre

TG
Publié le 6 octobre 2022 à 15h54
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les services ukrainiens ont mis en place une hotline permettant aux soldats russes de se rendre en échange de la vie sauve.
Depuis le début du conflit, Kiev a mis en place une incitation financière pour ceux qui acceptent de se rendre avec un véhicule militaire.

"Je veux vivre". C'est le nom d'une hotline, mise en place par les services ukrainiens. Leur cible ? Les soldats russes qui, dans l'est du pays, veulent se rendre. Et ainsi éviter de tomber sous les balles de l'armée de Kiev.

C'est le choix que feraient des centaines de combattants, à l'heure où l'Ukraine gagne du terrain dans le Donbass. La vidéo de l'une de ces redditions aurait même été filmée, puis partagée sur les réseaux sociaux. Tournée dans les environs de Kherson, la scène montre un char progresser dans un champ, approchant des soldats ukrainiens sur leurs gardes. Un drapeau blanc est accroché sur le canon. Après quelques secondes, le véhicule s'arrête, et son équipage sort, mains sur la tête.

Cette séquence ne serait pas un cas isolé. Un représentant du renseignement ukrainien au sein du ministère de la Défense a déclaré, dans une récente interview avec Voice of America, que des milliers de soldats ennemis ont contacté le programme "Je veux vivre", par téléphone ou par messagerie, pour quitter les combats. La hotline aurait reçu jusqu'à présent plus de 2000 appels de soldats russes et de leurs familles.

Une boucle Telegram "I want to live" a été créée pour que les soldats puissent déposer les armes. Un numéro de téléphone a été ouvert, disponible 24h/24. Des primes sont même offertes pour inciter les Russes à quitter le front avec un véhicule de l'armée russe : 10.000 dollars pour un camion, 500.000 pour un char et un million pour un avion de combat. 

Lire aussi

Si ce phénomène de reddition s'accentue depuis quelques semaines et la contre-offensive ukrainienne, ses contours ont cependant été mis en place depuis le début du conflit. Le 28 février dernier, soit quatre jours après le début de la guerre, le ministre de la Défense ukrainien, Oleksiy Reznikov, avait émis une publication Facebook dans laquelle il proposait une récompense financière aux déserteurs. "Nous offrons aux soldats russes un choix : mourir dans une guerre injuste ou une amnistie totale et cinq millions de roubles en compensation s’ils déposent les armes et se rendent volontairement."


TG

Sur le
même thème

Tags

Tout
TF1 Info