Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : pourquoi ce "Z" sur des véhicules de l'armée russe ?

Maxence GEVIN
Publié le 24 février 2022 à 19h55, mis à jour le 27 février 2022 à 21h16
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le président russe, Vladimir Poutine, a ordonné jeudi une offensive de grande envergure sur l'Ukraine.
De nombreux véhicules qui ont passé la frontière sont affublés d'un "Z", inscrit en blanc.

Très tôt dans la journée ce jeudi, la Russie a lancé une violente offensive sur l'Ukraine. Les armées russes, qui ont frappé simultanément sur plusieurs fronts, ont rapidement neutralisé plusieurs objectifs militaires stratégiques. Après de violents bombardements, qui ont également touché des civils, les troupes au sol se sont rapidement déployées, appuyées par de nombreux blindés, SUV et autres transports. Or une lettre "Z", peinte en blanc, figure sur une large partie de ces véhicules, comme le montre le reportage de TF1 ci-dessus, dans le Donbass. 

Un symbole qui laisse perplexe de nombreux experts, pourtant spécialisés de la question russe et/ou des conflits internationaux. Contactée par TF1info, Tatiana Kastouéva-Jean, directrice du Centre Russie/NEI de l'Ifri, dit ne pas "savoir exactement" de quoi il s'agit. Sur Twitter, Aric Toler s'est également étonné de ces marques. Son agence, BellingCat - média d’investigation spécialisé dans la vérification des faits fondé sur les sources ouvertes -, "surveille ce genre de choses sans arrêt depuis huit ans". Pourtant, il "n'a jamais vu cela" et n'a "aucune idée de ce que cela peut signifier si ce n’est, probablement, le pire"

Une marque pour éviter les tirs amis ?

Ces "unités zorro", comme les surnomment certains internautes sur les réseaux sociaux, sont d'autant plus mystérieuses que la lettre "Z" est celle de l'alphabet latin, et non cyrillique. Tout le monde se prête donc au jeu des conjonctures. Selon la première d'entre elles, certainement la plus répandue, il s'agirait d'une marque qui servirait à l'aviation russe à faire la distinction entre les unités amies et ennemies. "Il est vital que toute force d'attaque puisse être distinguée, notamment depuis les airs où les forces russes auront un contrôle total", explique ainsi au journal The Sun une source à Kiev. "Les Ukrainiens ont des chars et des véhicules très similaires et voudront réduire le risque de tirs amis", ajoute-t-elle. En d'autres termes, les Russes réutiliseraient une tactique militaire largement employée lors de la Seconde Guerre mondiale consistant à inscrire un symbole reconnaissable sur les unités afin de minimiser les erreurs de cibles. Aujourd'hui, cette fonction est plutôt assurée par le système "identification ami ou ennemi" (IFF).

Z comme "Zapad", l'ouest

Autre explication avancée, des symboles de distinction entre les différentes unités russes. Ancien directeur du groupe de réflexion sur la défense Royal United Services Institute (RUSI), Michael Clarke a estimé, auprès de Sky News, que ces "Z" étaient susceptibles d'être liés à l'emplacement géographique de l'endroit où les unités sont déployées pour le combat. "Souvent, ces symboles sont liés à un emplacement et communiqueront la destination d'une unité. S'il s'agissait uniquement de signaler que les véhicules sont russes, on pourrait utiliser un seul symbole", détaille-t-il. Une thèse que partage partiellement Rob Lee. "Il semble que les forces russes[...] portent des symboles marqués à la peinture blanche, ici un Z, afin d’identifier les différents groupes d’intervention", écrivait ainsi, le 20 février dernier, le spécialiste de la défense russe, très suivi sur les réseaux sociaux. 

Lire aussi

Sur les réseaux sociaux justement, les internautes ont laissé libre cours à leur imagination pour tenter d'expliquer ce signe. Certains prétendent qu'il pourrait correspondre à des cibles humaines, comme Volodymyr Zelensky, le président de l’Ukraine. D’autres pensent que le "Z" renverrait au terme russe "zapad", "ouest". C'est effectivement cette signification qu'il faut retenir selon l'envoyée spéciale de TF1 dans le Donbass, Liseron Boudoul . Elle explique que "z" est la marque d'identification de cette opération armée en cours vers l'Ukraine, à l'ouest.


Maxence GEVIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info