Ukraine : une guerre partie pour durer

VIDÉO - Ukraine : tout juste reconstruit, un centre culturel détruit par une frappe russe

Anastasia Nicolas avec AFP
Publié le 21 mai 2022 à 20h22
JT Perso

Source : TF1 Info

Une frappe a touché un centre culturel fraîchement rénové à Lozova.
La puissante explosion a fait de nombreux dégâts, et au moins huit blessés.
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a diffusé la vidéo du tir sur Telegram.

Au moins huit personnes, dont un enfant, ont été blessées par une frappe de missile russe sur un centre culturel fraîchement reconstruit à Lozova, dans l'est de l'Ukraine, ont annoncé vendredi des responsables ukrainiens. "Les occupants ont identifié la culture, l'éducation et l'humanité comme leurs ennemis. Et ils n'épargnent aucun missile pour eux", a dénoncé le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

Volodymyr Zelensky a d'abord indiqué sur Telegram qu'"un missile russe a frappé la maison de la culture qui venait d'être reconstruite", faisant état de sept victimes, dont un "enfant de onze ans".  Dans la soirée, le gouverneur de la région, Oleg Sinegoubov a revu ce bilan à la hausse, avec huit blessés, dont une fille de onze ans. Tous ont reçu des éclats d'obus.

Le plus grand centre culturel de la région

Selon Oleg Sinegoubov, trois missiles ont été tirés en tout, dont deux interceptés. La vidéo publiée par le président ukrainien montre une puissante explosion pulvérisant le bâtiment dans un panache de fumée, tandis que deux voitures passaient à proximité, l'une tentant ensuite de fuir la zone. Cette frappe impressionnante, visible ci-dessus, a également provoqué de nombreux dommages aux alentours. 

"Des bâtiments avoisinants ont aussi été endommagés. Il ne fait aucun doute que les occupants ont visé directement la maison de la culture", le plus grand centre culturel de la région avec plus de 1.000 places, a ajouté M. Sinegoubov sur Telegram.

Selon le porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, Oleksandre Motouzianyk, la situation sur le front reste "tendue" vendredi et "montre des signes d'aggravation".

"Les forces d'occupation russes mènent des tirs intenses tout le long de la ligne de contact et tentent de frapper à l'artillerie profondément dans les défenses des troupes ukrainiennes", a-t-il dit lors d'un point-presse.


Anastasia Nicolas avec AFP

Tout
TF1 Info