Invasion russe en Ukraine : Poutine refuse de céder

Guerre en Ukraine : Zelensky signe une demande d'adhésion à l'Union européenne

La rédaction de TF1Info
Publié le 28 février 2022 à 19h23, mis à jour le 8 mars 2022 à 18h27
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Lundi 28 février, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a signé une demande d'adhésion à l’Union européenne et appelé les Vingt-Sept à intégrer "sans délai" son pays.
Le président du Conseil européen prévient qu'il existe "différentes opinions" au sein des États membres.

Une image bientôt historique ? Ce lundi, le compte officiel du parlement ukrainien a diffusé une photographie montrant le président Volodymyr Zelensky signant la demande officielle d'adhésion du pays à l'Union européenne. Dans une adresse vidéo diffusée quelques heures plus tôt, le chef de l'État ukrainien avait exhorté de nouveau l'UE à intégrer "sans délai" son pays qui combat depuis cinq jours une invasion russe. "Je suis sûr que c'est juste. Je suis sûr que c'est possible", avait-il déclaré, évoquant une "procédure spéciale" qui, pourtant, n'existe pas en tant que telle.

L’adhésion à l’Union européenne, réclamée de longue date par l’Ukraine, est un long processus avec des négociations complexes et des critères difficiles à respecter pour un pays en guerre. Il faut également un accord unanime des 27 pays membres et, dans ce cas très précis, il y a "différentes opinions et sensibilités" parmi les États membres, déclare, ce lundi, le président du Conseil européen Charles Michel. "L’Ukraine va transmettre une demande officielle, la Commission européenne devra exprimer un avis officiel et le Conseil se prononcera", a-t-il continué.

"Les Ukrainiens sont des nôtres"

Celui qui dirige l’instance représentant les Vingt-Sept a indiqué avoir été informé de l'intention de l'Ukraine d'envoyer une demande officielle d'adhésion et a annoncé son intention d'inviter le président Volodymyr Zelensky à participer "de façon régulière" aux sommets des dirigeants européens. Dans le même temps, il a insisté sur la nécessité de renforcer l'accord d'association conclu entre l'Ukraine et l'Union européenne.

Dimanche, la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen s'était dite favorable à l'adhésion du pays de l'Est. "[Les Ukrainiens] sont des nôtres et nous les voulons avec nous", avait-elle déclaré, dans un entretien à Euronews. Ce lundi, ses propos ont été précisés par son porte-parole Eric Mamer, lors du point presse quotidien de l'exécutif européen à Bruxelles. Ursula Von der Leyen "a exprimé son point de vue en tant que présidente de la Commission", mais "il y a un processus" et "ce n'est pas elle seule qui décide", a nuancé Eric Mamer.

En France, plusieurs centaines de personnalités, parmi lesquelles Daniel Cohn-Bendit, l’eurodéputé Raphaël Glucksmann ou Philippe de Suremain, ancien ambassadeur de France en Ukraine, demandaient jeudi dernier dans une tribune au "Monde", de reconnaître à l’Ukraine le statut d’état candidat à l’UE, quelques heures après l’attaque de son territoire par la Russie.


La rédaction de TF1Info

Tout
TF1 Info