Guerre Hamas-Israël : 84% de la bande de Gaza plongée dans le noir, selon une ONG

par T.G.
Publié le 1 mars 2024 à 18h16

Source : TF1 Info

Selon l'ONG CARE, une très large majorité de la bande de Gaza n'a plus d'électricité pour s'éclairer la nuit.
L'association s'appuie sur des images satellites montrant ce territoire avant et après l'opération lancée par l'état hébreu en octobre.

Gaza plongée dans le noir. C'est le constat dressé ce vendredi 1er mars par l'ONG CARE, preuve à l'appui. L'association a récupéré des images satellites prises par l'Université de Wuhan, lesquelles montrent que la lumière nocturne a été réduite de 84 % dans ce territoire ciblé par Israël depuis cinq mois.

"C’est la ville de Gaza qui connait la plus forte réduction de l'éclairage nocturne, avec une baisse de 91%. À Rafah, où plus de 1,2 million de Palestiniens se sont réfugiés, 70% des lumières ne fonctionnent plus", constate l'ONG. En outre, 70% des hôpitaux de la bande de Gaza ont peu ou pas d'éclairage nocturne, une preuve selon CARE de "l’effondrement du système de santé." "Le manque d'électricité dans les hôpitaux est d'autant plus préoccupant que seul un tiers des hôpitaux sont encore partiellement opérationnels et remplis à 349% de leur capacité", ajoute l'association.

"Ces images satellites mettent en évidence les dégâts considérables causés aux infrastructures et à l'économie. Survivre est devenu une lutte quotidienne pour les personnes qui ont échappé aux bombardements jusqu'à présent", a déclaré Hiba Tibi, directrice de l'ONG en Cisjordanie et à Gaza.

Si les coupures de courant faisaient partie du quotidien des 2,4 millions de Palestiniens de Gaza, elles ont évolué en black-out depuis qu'Israël a coupé l'approvisionnement en électricité et en carburants.


T.G.

Tout
TF1 Info