Le bilan continue de s'alourdir côté français après les attaques du Hamas sur Israël, le 7 octobre dernier.
17 personnes sont décédées, et 15 sont portées disparues, selon un dernier bilan.

Un nouveau bilan revu à la hausse. Au total, 17 Français sont morts et 15 sont portés disparus après "des attaques terroristes sans précédent" perpétrés par le groupe islamiste palestinien Hamas sur le territoire d'Israël, a indiqué samedi 14 octobre à l'AFP le Quai d'Orsay. Au total, entre 150.000 et 200.000 Français vivent dans le pays.

Renouveler le soutien de la France à Israël

Dans le même temps, la ministre française des Affaires étrangères est en déplacement à Tel Aviv, où elle est arrivée dans la soirée, pour exprimer la solidarité de la France envers Israël face à des attaques qui se sont accompagnées "d'atrocités et d'actes de barbarie inimaginables, qui ont visé des femmes, des enfants, des personnes âgées". "Le droit d'Israël à répondre aux attaques terroristes sans précédent qu'il a subies n'est pas contestable et nul ne peut lui dénier son droit à se défendre", a déclaré Catherine Colonna. "La réponse au terrorisme doit être forte tout en étant juste", a-t-elle toutefois nuancé, appelant l'État hébreu "à veiller à respecter le droit humanitaire et à tout faire pour protéger les civils de Gaza, qui ne sont pas coupables des crimes du Hamas".

Au cours de son déplacement en Israël, la cheffe de la diplomatie française doit rencontrer son homologue israélien, Eli Cohen, dimanche. Elle s'entretiendra aussi, à l'ambassade, avec des familles françaises inquiètes pour leurs proches qui ont disparu. Enfin, elle visitera un hôpital situé à Ashkelon, à une quinzaine de kilomètres de la bande de Gaza.


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info