VIDÉO - Le Hamas libère un deuxième groupe d'otages : qui sont les 13 Israéliens relâchés ?

Publié le 25 novembre 2023 à 23h40, mis à jour le 26 novembre 2023 à 13h14

Source : TF1 Info

Samedi soir, 17 otages (13 Israéliens et 4 Thaïlandais) ont été libérés par le Hamas, et sont arrivés dans l'État hébreu.
Cette libération intervient dans le cadre de l'accord de trêve.
Au total, 46 otages ont été relâchés, sur les quelque 240 séquestrés à Gaza depuis le 7 octobre.

Samedi 25 novembre au soir, 17 otages supplémentaires ont été libérés par le Hamas : 13 Israéliens et 4 Thaïlandais. L'accord de trêve entre Israël et le Hamas prévoit le retour en Israël de 50 otages sur quatre jours. Sur les 150 prisonniers palestiniens qui doivent être libérés en échange, 39 l'ont été vendredi et 39 autres l'ont été dans la nuit de samedi à dimanche. 

Voici ce que l'on sait des 13 otages israéliens libérés samedi soir.

Hila (13 ans) et son amie Emily (9 ans)

Hila et Emily, deux copines de 13 et 9 ans, avaient été enlevées ensemble, en compagnie de la mère de Hila, Reaya Rotem (54 ans) qui est toujours retenue à Gaza. Elles ont été capturées le 7 octobre, alors qu'elles se cachaient dans leur mamad, la pièce sécurisée de leur maison, au kibboutz Beeri.

Emily avait d'abord été annoncée morte, avant d'être classée parmi les otages. La jeune Israélo-irlandaise, dont la mère a été emportée par un cancer quand elle avait deux ans et demi, a fêté ses 9 ans en captivité le 17 novembre. "Elle a passé son anniversaire dans les tunnels de Gaza", se désolait ce jour-là son père, Thomas Hand, éploré, lors d'un rassemblement en son honneur à Londres. Son amie Hila aime faire du skateboard et surfer sur le réseau social TikTok.

Shoshan Haran (67 ans) et sa famille

Adina Shoham (38 ans) a été enlevée avec sa fille Yahel, 3 ans, et son fils Naveh, 8 ans. Ils sont tous trois allemands par le père d'Adina, Avshalom Haran, tué dans l'attaque. Sharon Avigdori (52 ans), la tante d'Adina, a été enlevée avec sa fille Noam, 12 ans. Ils se trouvaient tous au kibboutz Beeri pour rendre visite à Shoshan Haran (67 ans), la mère d'Adina, également libérée samedi. Leur famille est l'une des plus touchées, puisqu'elle compte un septième otage, Tal Shoham (38 ans), le mari d'Adina.

Shiri Weiss (53 ans) et sa fille

Shiri Weiss, comptable de 53 ans, et sa fille Noga (18 ans) ont été enlevées à leur domicile du kibboutz Beeri. Selon les récits de leurs proches, avec qui Noga était en contact par la messagerie WhatsApp pendant l'assaut, la jeune femme était cachée sous un lit lorsque sa mère a été enlevée. Chassée par la fumée qui envahissait la maison, elle a tenté de se cacher à l'extérieur, où elle a été repérée. Le père, Ilan Weiss, avait dû quitter son foyer à l'aube pour défendre son kibboutz. Il a lui aussi été pris en otage.

Alma et Noam, 13 et 16 ans

Les deux adolescents Alma (13 ans) et Noam (16 ans) ont été enlevés au kibboutz Beeri en compagnie de leur père Dror Or (48 ans) et de leur cousin Liam (18 ans). La femme de Dror et mère des enfants, Yonat, a été tuée dans l'attaque. L'aîné de la fratrie, Yahli, qui effectue son service militaire dans le nord du pays, n'était pas présent à la maison.

Mia Regev, 21 ans

Mia Regev, jeune femme de 21 ans, a été enlevée avec son frère cadet Itay (18 ans), alors qu'ils tentaient de fuir le festival de musique Tribe of Nova. Mia a été touchée par des tirs alors qu'elle était au téléphone avec leur père. Celui-ci a tenté en vain de repérer leur position. Quelques heures plus tard, la fratrie apparaissait ligotée à l'arrière d'un pickup dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Originaires de Herzliya, près de Tel-Aviv, Mia et Itay étaient rentrés la veille en Israël après avoir fêté l'anniversaire de leur mère à l'étranger. Itay, qui n'a pas encore été libéré, est passionné de surf, tandis que sa sœur aînée pratique le yoga et la course à pied.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info