Trente-cinq Français ont été tués dans les attaques du mouvement islamiste palestinien Hamas, selon le ministère des Affaires étrangères.
Neuf personnes sont portées disparues.

Un bilan qui, une nouvelle fois, s'alourdit. Près de trois semaines après l'attaque du Hamas, le quai d'Orsay a annoncé que 35 Français ont été tués. En outre, neuf personnes sont toujours portées disparues.

"La France déplore le décès tragique de nouveaux ressortissants français, ce qui porte à 35 le bilan des victimes françaises dans les attaques terroristes menées par le Hamas contre Israël", indique le communiqué du quai d'Orsay. "Neuf compatriotes sont toujours portés disparus. Il est désormais confirmé que certains d’entre eux sont otages du Hamas", ajoute le texte. "Nous mettons tout en œuvre pour obtenir leur libération".

Emmanuel Macron s'est entretenu mardi lors de son déplacement en Israël avec des familles d'otages. Il a affirmé que leur libération était le "premier objectif", mais a aussi plaidé pour une relance du processus de paix autour de la solution à deux États israélien et palestinien.

"Le président a décidé d'organiser dans les prochaines semaines un hommage pour les victimes françaises de l’attaque terroriste du 7 octobre en Israël", a également fait savoir mercredi l'Élysée. "Cet hommage aura lieu au monument dédié aux victimes du terrorisme aux Invalides", a ajouté l'entourage du chef de l'État, évoquant la statue "Parole portée à la mémoire des victimes du terrorisme". La date de cet hommage n'a pas encore été précisée.


T.G.

Tout
TF1 Info