Verif'

Guerre Israël-Hamas : attention à ces images d'enfants en cage faisant croire qu'ils sont otages du groupe terroriste

Publié le 12 octobre 2023 à 20h49, mis à jour le 14 octobre 2023 à 22h53

Source : JT 20h WE

Une vidéo de jeunes enfants enfermés dans des cages a été présentée comme celle d'otages israéliens, détenus par le Hamas.
Il s’avère que la séquence a été tournée à Gaza avant le début de la guerre, dans une mise en scène s'apparentant à un jeu.

Cinq enfants en bas âge, pieds nus et enfermés dans des cages pour animaux. La vidéo est suffisamment choquante pour avoir retenu l’attention de millions de personnes sur les réseaux sociaux. Elle a été très vite présentée comme des enfants israéliens, retenus en otage par le Hamas, deux jours après les attaques du groupe terroriste palestinien. Dans un premier temps, peu d’éléments ont filtré à propos de cette séquence, celle-ci étant devenue introuvable en ligne. Désormais, nous savons qu'elle n’a strictement rien à voir avec ces événements. Explications.

Les images se répandent et sèment le trouble

Le 8 octobre, au lendemain des attaques du Hamas dans le sud d'Israël, des images très violentes circulent déjà en nombre sur les réseaux sociaux. Parmi elles, une vidéo d’une trentaine de secondes, montrant donc cinq jeunes enfants assis dans des cages. On y entend un homme parler en arabe et rire bruyamment, sans jamais le voir à l’écran.

Ces petits garçons sont très vite présentés sur les réseaux sociaux comme des otages du Hamas, alors que des enfants figurent parmi les personnes enlevées et détenues par le groupe terroriste. "Enfants israéliens kidnappés et détenus dans des cages par le Hamas. C’est barbare, mais qu’attendez-vous des sauvages ?", partage la présidente de Britain First, un mouvement britannique d’extrême droite. Son tweet frôlera les 2 millions de vues en 24 heures.

Trois enfants enfermés dans des cages pour animaux, présentés comme des otages israéliens du Hamas
Trois enfants enfermés dans des cages pour animaux, présentés comme des otages israéliens du Hamas - TikTok

La publication remonte à 3 jours avant l’attaque

Le 9 octobre, plusieurs médias s’emparent de ces images : montrent-elles réellement des enfants actuellement retenus par le Hamas ? Alors que la vidéo continue de circuler, le réseau de fact-checking israélien Fake Reporter prouve que la séquence remonte au moins au 4 octobre, date à laquelle elle a été publiée sur TikTok. Une capture d’écran est jointe à son tweet. Problème, le compte TikTok dont il est question ici, @user6903068251281, est désormais introuvable. Avec sa fermeture, tout un pan de l’enquête est limité. 

Si d’autres théories émergent en ligne, faisant référence à des enfants palestiniens, syriens ou afghans, nos recherches ne permettent alors pas d’en accréditer une seule. Du côté de TF1info, le choix est fait de publier des premiers éléments autour de cette vidéo virale, basé sur une seule certitude : la date de son partage, antérieure à l’offensive du Hamas le 7 octobre. 

Des premières pistes envisagées

À travers le réseau international de fact-checking (IFNC), plusieurs médias se mettent en quête d’informations sur cet extrait, qui continue d'être relayé malgré la preuve qu’il n’est pas rattaché aux événements. Dans les boucles de mails auxquelles nous participons, certains confrères font remarquer que les loquets ne sont pas verrouillés avec des cadenas et suspectent dès lors une mise en scène. 

Le média espagnol Maldita finit par trouver une seconde vidéo des enfants, publiée le 8 octobre sur le même compte TikTok et là encore effacée. Cette capture d'écran montre quatre des garçons, habillés autrement et assis sur un trottoir. Un commentaire figure en bandeau, accompagné de smileys qui pleurent de rire : "Sortez-les avant qu'ils ne blanchissent". Quant à la voix de l'homme audible sur la première vidéo, elle a été ajoutée manuellement. Elle renvoie à une bande son, à la mode sur TikTok et accolée à plusieurs publications, d’après les recherches du média danois Tjekdet. L'audio original ne permet pas cependant d'identifier la langue, ni les propos tenus, selon nos confrères.

Le compte réapparait et met fin aux spéculations

À ce stade, le fin mot de cette histoire n’est toujours pas connu et de fausses informations continuent d’être partagées. C’est sans compter sur la réapparition du compte TikTok, dans la soirée du 11 octobre. Comme repéré par le média pakistanais Kashif, @user6903068251281 réactive alors son compte et met fin aux spéculations. 

Dans une vidéo publiée sur TikTok, l'homme explique que les enfants à l'image sont de sa famille et appelle à arrêter les commentaires.
Dans une vidéo publiée sur TikTok, l'homme explique que les enfants à l'image sont de sa famille et appelle à arrêter les commentaires. - TikTok

Dans une vidéo du 8 octobre, en réponse à un utilisateur qui se demande s’il s’agit "d’enfants sionistes", un homme explique en arabe, face caméra : "Mon message à ceux qui commentent : s'il vous plaît, ces enfants sont mes proches et non des enfants sionistes. Ensuite, cette vidéo date d'avant l'escalade, puissiez-vous ne pas vous amuser dans les commentaires. Que Dieu vous bénisse"

Tout ceci ne serait donc qu’un jeu de mauvais goût ou bien une mise en scène dans le but d'alimenter son compte TikTok. Selon nos confrères, l’homme qui s’exprime ici est originaire de la bande de Gaza. Ce dernier semble être Palestinien, à en croire les contenus qu’il publie à l’égard d’Israéliens de Jérusalem.  

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info