Le mouvement palestinien a diffusé sur sa chaîne Telegram, mercredi 24 avril, une vidéo d’un jeune homme kidnappé lors du Nova Festival.
Selon les médias israéliens, Hersh Goldberg-Polin, 23 ans, a perdu sa main gauche après avoir été grièvement blessé par une grenade.
Ses parents se disent "bouleversés de le voir vivant" mais "inquiets de son état de santé et de son bien-être".

Son visage est largement relayé par ses proches depuis son enlèvement le 7 octobre. Hersh Goldberg-Polin apparaît dans une vidéo diffusée par le Hamas sur sa chaîne Telegram ce mercredi 24 avril. Les médias israéliens expliquent ne pas pouvoir dater ni établir l’authenticité de ce clip. 

D'après l'AFP, le jeune homme de 23 ans fait référence à la fête juive de Pessah qui a commencé lundi soir et dure une semaine. Il s'adresse au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et aux membres du gouvernement israélien, leur demandant de penser aux personnes captives à Gaza, qui sont "toujours (...) en enfer".

Sa mère se bat pour son retour

Hersh Goldberg-Polin a été pris en otage alors qu’il participait au Nova Festival dans le désert avec ses amis. Grièvement blessé par une grenade lors de l’assaut du Hamas, il a depuis perdu sa main gauche, selon le Jerusalem Post. Sa famille a autorisé la publication "de la vidéo de leur fils", selon un communiqué du Forum des familles d'otages, une association représentant une partie des familles d'otages. "Cette vidéo bouleversante est un appel urgent à prendre des mesures rapides et significatives pour résoudre cette terrible crise humanitaire et assurer le retour en toute sécurité de nos proches", ajoute-t-il. 

"Le cri de Hersh est le cri collectif de tous les otages (...) Avec chaque jour qui passe, s'accroît la peur de perdre d'autres vies innocentes", déclare encore le collectif. Dans la soirée, les parents du jeune homme ont à leur tour pris la parole. "Bouleversés de voir (leur fils) vivant", ils se disent aussi "inquiets" de son "état de santé et de son bien-être" ainsi que de ceux "de tous les autres otages et tous ceux qui souffrent dans la région". "Hersh, nous avons entendu ta voix aujourd'hui pour la première fois depuis 201 jours et si tu peux nous entendre, nous te disons : 'On t'aime, reste fort, survis'", ajoutent-ils.

Le couple appelle les médiateurs internationaux à obtenir un accord de trêve pour que les otages soient libérés. Rachel Goldberg-Polin, la mère du jeune homme, milite activement pour le retour chez elles des personnes encore détenues à Gaza par l’organisation. Elle s’est déjà entretenue avec plusieurs chefs d’État, dont le président américain Joe Biden, son fils bénéficiant de la double nationalité américano-israélienne. Elle a même rencontré le pape et a pris la parole au siège de l’ONU à New York.

"J’y crois, je dois croire qu’il va rentrer chez nous", martèle-t-elle dans le magazine Time qui l’a classée parmi les personnes les plus influentes de 2024. Selon le décompte de l'AFP, 129 sont toujours otages, dont 34 sont considérés morts selon des responsables israéliens.


D.D.F.

Tout
TF1 Info