L'armée israélienne a annoncé avoir récupéré les corps de trois otages dans la bande de Gaza.
L'un d'entre eux est celui d'Orion Hernandez, un des ressortissants français portés disparus suite à l'attaque du Hamas le 7 octobre dernier.
Selon les renseignements israéliens, les trois personnes auraient été tuées lors de cette attaque.

Les corps de trois otages ont été récupérés dans la nuit de ce jeudi à vendredi 24 mai dans la bande de Gaza, a fait savoir l'armée israélienne dans un communiqué. Selon Tsahal, il s'agit des corps "des otages Hanan Yablonka, Michel Nisenbaum et Orion Hernandez", l'un des derniers ressortissants français retenus par le Hamas depuis son attaque survenue le 7 octobre dernier en Israël. Dans un message posté sur X, Emmanuel Macron a fait part de son "immense tristesse".

Tués lors de l'attaque du 7 octobre

Selon les renseignements de l'armée israélienne, les trois otages auraient été tués lors de l'attaque du Hamas. Les corps auraient été ensuite emmenés à Gaza depuis l'intersection de Mefalsim. Ils ont été rapatriés en Israël à l'issue d'une opération menée par l'armée et les services de renseignements israéliens à Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza. "Au début de l'opération, des combats intenses ont eu lieu dans la zone", a fait savoir l'armée israélienne.

Orion Hernandez Radoux était un ressortissant Franco-Mexicain et était considéré comme l'un des trois derniers otages de nationalité française à être retenus dans la bande de Gaza. Chanan Yablonka était israélien tandis que Michel Nisenbaum était israélo-brésilien.


A. Lo.

Tout
TF1 Info