Ukraine : une guerre partie pour durer

L'armée ukrainienne fait exploser un méga-mortier après avoir repéré sa position à la télévision russe

Aurélie Loek
Publié le 23 mai 2022 à 11h02, mis à jour le 24 mai 2022 à 12h53
JT Perso

Source : TF1 Info

Un reportage sur une des armes les plus puissantes de l'armée russe, le méga-mortier autopropulseur 2S4, a été diffusé par la télévision russe.
Mais quelques heures après, l'armée ukrainienne a publié une vidéo montrant le bombardement d'un 2S4, dans une localisation similaire aux images télévisées.

L'exposition médiatique pourrait avoir été couteuse pour l'armée de Vladimir Poutine. Récemment, un journaliste de la télévision russe a réalisé un reportage sur une des armes les plus puissantes déployées durant l'invasion en Ukraine, le méga-mortier autopropulseur 2S4, aussi appelé "Tyulpan". Celui-ci est notamment employé pour bombarder sans relâche la ville de Severodonetsk, dans le Donbass, comme l'ont révélé les images du reporter.

L'utilisation par l'armée ukrainienne de la séquence télévisée russe

Cependant, moins de 24 heures après la diffusion du reportage, l'armée ukrainienne a publié une vidéo, tournée par un drone et repérée par Forbes, qui montre un endroit à proximité de la localisation des images de la télévision russe. On y voit un 2S4 consumé par les flammes. Soudain, ses munitions explosent dans une gigantesque boule de feu.

Suite à l'enchaînement des images, il est donc fort possible que les forces ukrainiennes aient géolocalisé la position approximative du 2S4 grâce aux images de la séquence télévisée. Si la méthode d'attaque n'est pas claire, il est probable que le drone qui l'a filmée a aidé à localiser le Tyulpan et à guider l'attaque qui l'a détruit. Il s'agit du premier 2S4 dont la perte a été confirmée par la Russie dans le conflit, même si Moscou conserverait jusqu'à 400 systèmes inactifs en stockage, dont certains pourraient éventuellement être remis en état pour remplacer les pertes.

Malgré cette victoire pour l'armée ukrainienne, la situation devient "de plus en plus difficile" pour les Ukrainiens dans le Donbass où Moscou bombarde Severodonetsk "24 heures sur 24", ont-ils alerté. Dimanche, sur Facebook, au moins sept civils tués et huit autres blessés ont été annoncés par Kiev dans des bombardements sur 45 communes de la région de Donetsk.


Aurélie Loek

Tout
TF1 Info