L'info passée au crible
Verif'

Naturalisé, Edward Snowden pourrait-il être appelé à combattre pour la Russie en Ukraine ?

Caroline Quevrain
Publié le 27 septembre 2022 à 12h02
JT Perso

Source : TF1 Info

Le lanceur d’alerte américain s’est vu accorder la citoyenneté russe par Vladimir Poutine lundi 26 septembre.
Malgré l’appel à la mobilisation de 300.000 Russes, Edward Snowden ne devrait pas être concerné.

Réfugié en Russie depuis 2013, le lanceur d’alerte Edward Snowden bénéficie désormais du statut de citoyen. Annoncé dans un décret publié lundi 26 septembre, l’octroi de la nationalité russe à l’ancien employé américain de l’Agence nationale de sécurité (NSA) intervient dans un contexte de guerre en Ukraine et de tensions extrêmes entre Moscou et l’Occident.

En 2013, Edward Snowden avait trouvé l’asile dans le pays alors qu’il était recherché par Washington pour avoir confié à la presse des dizaines de milliers de documents confidentiels portant sur les activités du renseignement américain. Mais alors que 300.000 Russes sont appelés à aller combattre en Ukraine, depuis que le Kremlin a décrété la mobilisation partielle, qu’en est-il du lanceur d’alerte désormais citoyen du pays ? 

Margarita Simonian, rédactrice en chef du média russe RT, s’est elle-même posée la question de la mobilisation d’Edward Snowden, sitôt après la publication du décret. Mais ce dernier, qui aurait demandé la nationalité lui-même selon le Kremlin, ne devrait pas être concerné en l’état du droit russe. C’est ce qu’a expliqué l’avocat de l’ancien salarié de la NSA, Anatoli Koutcherena, à l’agence russe RIA Novosti. "Il n'a pas servi dans l'armée russe, par conséquent, selon notre législation actuelle, il n'entre pas dans cette catégorie de citoyens, qui est maintenant appelé". Avant d’ajouter qu’à ce jour, Moscou appelle uniquement "des réservistes qui ont servi" dans l’armée russe. 

Lire aussi

De fait, la mobilisation décidée par le pouvoir russe est seulement partielle. Ce qui signifie que "seuls les réservistes militaires, principalement ceux qui ont servi dans les forces armées et qui ont des spécialités professionnelles militaires spécifiques et une expérience correspondante, seront appelés", selon Vladimir Poutine, lors de son adresse à la Nation. Un chiffre estimé donc à 300.000, d’après les autorités russes, mais qui pourrait être revu à la hausse puisque le nombre de réservistes potentiellement mobilisables est lui évalué à quelque 25 millions de personnes dans le pays.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline Quevrain

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info