Kiev gagne du terrain à Bakhmout, "centres de santé mentale"... Le point sur la situation aujourd'hui en Ukraine

par I.N
Publié le 17 mai 2023 à 7h50

Source : TF1 Info

L'Ukraine affirme avoir repris du terrain aux forces russes en périphérie de Bakhmout.
En soutien à Kiev, le Conseil de l'Europe a annoncé la création d'un "registre international des dommages causés par l'agression de la Russie".
Les faits marquants de ces dernières 24 heures.

Kiev gagne du terrain. L'Ukraine a affirmé mardi avoir repris 20 kilomètres carrés aux forces russes près de Bakhmout, tandis que les troupes de Moscou continuent de progresser dans la ville même, épicentre des combats. "Ces derniers jours, nos troupes ont libéré environ 20 kilomètres carrés au nord et au sud de la périphérie de Bakhmout. Dans le même temps, l'ennemi progresse dans Bakhmout même, détruisant complètement la ville à l'aide de l'artillerie", a indiqué sur Telegram la vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Maliar.

Missiles hypersoniques. L'Ukraine avait indiqué mardi avoir abattu six Kinjal, des missiles hypersoniques très difficiles à intercepter, un fait d'arme majeur au moment où les frappes russes de longue portée se sont de nouveau intensifiées. Mais cette affirmation a été démentie par Moscou. "La Russie n'a pas lancé autant de Kinjal que (les Ukrainiens) disent avoir abattus", a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou à l'agence de presse Ria Novosti.

Les annonces de Macron

Santé mentale. Le président de la République Emmanuel Macron a appelé le Conseil de l'Europe à contribuer à l'installation d'une centaine de "centres de santé mentale" en Ukraine pour faire face aux traumatismes de la guerre. "Je propose que nous puissions lancer un grand projet pour que (la banque de développement du Conseil de l'Europe) puisse au plus vite intervenir et appuyer l'installation d'une centaine de centres de santé mentale en Ukraine", a-t-il déclaré.

Dommages causés par la Russie. Le Conseil de l'Europe a également créé un "registre international des dommages causés par l'agression de la Russie contre l'Ukraine", a annoncé le chef de l'État. "Le Conseil montre de nouveau la voie au côté des victimes de l'agression", a-t-il poursuivi, en appelant "tous les États à y adhérer et à contribuer activement à son élaboration".

Pour les avions, le Royaume-Uni accélère. Londres veut bâtir une "coalition internationale" pour aider l'Ukraine à obtenir des avions de combat F-16, a indiqué Downing Street à l'issue d'une rencontre entre le Premier ministre britannique Rishi Sunak et son homologue néerlandais Mark Rutte. Les deux hommes "sont convenus qu'ils allaient travailler ensemble pour bâtir une coalition internationale pour fournir à l'Ukraine des capacités aériennes de combat [...], en allant de la formation à la livraison d'avions F16", a indiqué Downing Street dans un communiqué.

Les terres agricoles inexploitables. Les bombes qui n'ont pas explosé, les obus et les mines disséminés en Ukraine risquent de rendre inexploitables des terres agricoles fertiles pendant des années, a averti mardi la Croix-Rouge. L'agriculture est pourtant un secteur vital pour l'économie ukrainienne.


I.N

Tout
TF1 Info