La Russie va désormais insister ses chômeurs à rejoindre l'industrie de défense du pays.
Un décret dans ce sens a été signé par Mikhaïl Michoustine, le Premier ministre russe.

La Russie veut faire participer au maximum ses concitoyens à l'effort de guerre. C'est pourquoi une formation gratuite pour ensuite travailler dans l'industrie de la défense va être proposée, a annoncé ce mercredi le gouvernement, dans un secteur où la demande de personnel a explosé à cause du conflit en Ukraine. Le décret correspondant a été signé mardi par Mikhaïl Michoustine, le Premier ministre russe.

"Les citoyens à la recherche d'un emploi pourront suivre une formation professionnelle gratuite ou recevoir une formation professionnelle complémentaire pour un emploi ultérieur dans les entreprises du complexe militaro-industriel", a indiqué le gouvernement dans un communiqué publié son site internet. Au total, "plus de 700 millions de roubles (8,6 millions d'euros au taux actuel) seront alloués du budget fédéral à ces fins, ce qui permettra de former plus de 12.000 personnes", précise le communiqué. Une telle mesure vise à "aider les entreprises de l'industrie de la défense à combler les besoins en spécialistes, et (permettre) aux citoyens de trouver du travail plus rapidement".

L'industrie de la défense russe est en effet soumise depuis un an à de fortes tensions de production et de personnel, directement liées à l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe. Vladimir Poutine a déjà appelé à plusieurs reprises ces derniers mois les responsables du secteur à augmenter la fabrication de munitions et d'obus destinés à être utilisés en Ukraine.

Ces investissements en hausse ont un coût : environ un tiers du budget fédéral 2023 est destiné aux dépenses militaires et sécuritaires, selon des chiffres officiels.


Antoine LLORCA avec l'AFP

Tout
TF1 Info