Ukraine : onze mois de guerre

Ukraine : nouvelle salve russe de missiles mais "la défense antiaérienne en a abattu la plupart", selon Zelensky

par Thomas GUIEN
Publié le 5 décembre 2022 à 17h42
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

L'Ukraine a affronté lundi une nouvelle salve de missiles russes.
"Les ingénieurs en énergie ont déjà commencé à rétablir l'électricité. Notre peuple n'abandonne jamais", a assuré Volodymyr Zelensky.

Les infrastructures énergétiques une nouvelle fois dans le viseur du Kremlin. L'Ukraine a subi, ce lundi 5 décembre, une nouvelle salve meurtrière, entraînant de nouvelles coupures de courant et d'eau. Si le bilan est encore incertain, il aurait pu être pire, selon Volodymyr Zelensky, qui a assuré que la défense antiaérienne avait permis de neutraliser de nombreux missiles.

"La défense antiaérienne a abattu la plupart des missiles. Les ingénieurs en énergie ont déjà commencé à rétablir l'électricité. Notre peuple n'abandonne jamais", a déclaré le président ukrainien sur Instagram. Selon l'armée de l'air ukrainienne, plus de 60 sur 70 missiles tirés par Moscou ont été détruits en vol. Le chef adjoint de l'administration présidentielle ukrainienne, Kyrylo Tymochenko, a indiqué sur Telegram que les frappes avaient fait au moins deux morts et trois blessés, dont un enfant.

Amas de missiles à Kharkiv

"L'Ukraine subit une huitième attaque massive de missiles par un État terroriste. Malheureusement, il y a déjà des dégâts sur l'infrastructure énergétique", avait indiqué auparavant l'opérateur ukrainien Ukrenergo, appelant la population à rester "aux abris". Les opérateurs à Odessa, grand port du sud du pays, et à Soumy, dans le Nord-Est, ont rapporté respectivement des coupures d'eau et de courant. L'électricité a été également stoppée à Mykolaïv, dans le sud, selon le maire Oleksandre Sienkevitch.

Lire aussi

Les frappes répétées russes sur les infrastructures énergétiques laissent craindre une nouvelle vague de réfugiés fuyant l'obscurité, les missiles russes et le froid. Signe des souffrances endurées par l'Ukraine depuis des mois, le chef de cabinet de la présidence ukrainienne, Andriï Iermak, a diffusé sur Twitter une photo montrant un immense amas de roquettes et de missiles russes qui se sont abattus sur la deuxième ville d'Ukraine, Kharkiv (nord-est). "Voici le cimetière des missiles qui sont tombés sur Kharkiv. Ce n'est qu'un petit échantillon des projectiles que la Russie a tirés sur le territoire ukrainien", a-t-il dénoncé.


Thomas GUIEN

Tout
TF1 Info