Annexions, mobilisation... Poutine choisit l'escalade

Traque des oligarques russes : en France, près d'un milliard d'euros d'avoirs et de biens gelés

E.B
Publié le 20 mars 2022 à 13h44
JT Perso

Source : TF1 Info

En raison de l'invasion russe en Ukraine, Vladimir Poutine et plusieurs de ses proches font l'objet de sanctions financières internationales.
En France, c'est 850 millions d'euros qui ont été immobilisés, selon une estimation établie par Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie.
Il était invité, ce dimanche, du "Grand Jury" sur LCI.

Depuis trois semaines, les fins limiers du Trésor, de la DGFIP, de Tracfin et des douanes sont sur les traces des avoirs et des biens russes sur le territoire français. Tous œuvrent en commun pour repérer comptes bancaires, placements, etc... mais également les propriétés, appartements ou bateaux qui peuvent appartenir aux plus de 500 personnes et entités liées à Vladimir Poutine et désormais sous le coup des sanctions européennes.

Lire aussi

Au total, depuis la mise en place de la task force au début du mois de mars, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire dresse une première estimation et c'est près d'un milliard d'euros - 850 millions d'euros - qui a été immobilisé sur le territoire français. Invité du "Grand Jury" ce dimanche, le patron de Bercy se félicite du gel de 150 millions de comptes de particuliers ouverts dans des établissements français. Un demi-milliard d'euros de biens immobiliers (539 millions), correspondant à une trentaine de propriétés ou d'appartements et deux yachts d'une valeur de 150 millions d'euros, ont également été pris dans les mailles des enquêteurs et d'agents de la "task force". 

Ces biens, "immobilisés", ne sont pas saisis au sens juridique, précise Bruno Le Maire. Leurs propriétaires ne peuvent plus en avoir usage, ils ne peuvent pas être revendus ou les monétiser. 


E.B

Tout
TF1 Info