Ukraine : neuf mois de guerre

Pour Macron, la guerre en Ukraine "doit se terminer à la table des négociations"

CQ
Publié le 7 octobre 2022 à 10h24
JT Perso

Source : TF1 Info

Emmanuel Macron a répété que la fin de la guerre en Ukraine devait être négociée et non militaire.
Depuis Prague, le chef de l’État a insisté sur l’importance de l’unité européenne dans ce contexte.

Présent au sommet européen à Prague, le président français a accordé jeudi 6 octobre une interview à plusieurs médias de la région : les quotidiens tchèques Hospodarské Noviny, polonais Dziennik Gazeta Prawna et slovaque SME. Dans cet entretien fleuve, Emmanuel Macron a repartagé sa lecture des événements en Ukraine, et notamment la manière dont le conflit prendra fin selon lui. 

"Cette guerre doit se terminer à la table des négociations, au moment et dans les conditions choisis par les Ukrainiens, parce qu'ils sont les victimes d'une agression", a affirmé le chef de l’État, tout en considérant que le moment de la paix n’était pas "venu" pour autant. "Nous sommes toujours dans un temps de la guerre." 

Aussi, ce dernier a insisté sur un point, comme il l’a déjà fait par le passé : "Il est clair, compte tenu de la puissance de la Russie et de son étendue géographique, que cette guerre ne peut avoir une fin purement militaire. Elle se terminera par un traité de paix, mais au moment et dans les termes choisis par les Ukrainiens".

Lire aussi

De passage à Prague, avec une quarantaine de ses homologues du continent, Emmanuel Macron a souligné l’importance, dans le contexte actuel, d’une "unité" de la "Communauté politique européenne". "C'est une très vieille idée qui est peut-être en train de devenir une réalité", s'est-il félicité. 

Cette CPE a réuni pour la première fois les 27 de l’Union européenne, mais aussi 17 pays européens invités. Une manière d’inclure Kiev dans le projet européen, avait alors souligné Emmanuel Macron en soumettant l’idée début mai, depuis Strasbourg.


CQ

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info