La Russie débute des manœuvres navales en mer Baltique, à proximité de plusieurs pays de l'Otan

par M.G avec AFP
Publié le 2 août 2023 à 18h09

Source : Sujet TF1 Info

Le ministère de la Défense russe a annoncé mercredi le début de manœuvres navales dans la mer Baltique.
Une initiative qui ne risque pas de faire retomber les tensions, plusieurs pays de l'Otan bordant cette immense étendue d'eau dans le nord de l'Europe.

"Bouclier océanique 2023". C'est sous cette appellation que la Russie a lancé mercredi des manœuvres navales et aériennes en mer Baltique. Placées sous la direction du commandant en chef de la marine, l'amiral Nikolay Yevmenov, elles prévoient quelque 200 exercices militaires avec "plus de 30 navires et vaisseaux de combats, 20 navires d'approvisionnement, 30 aéronefs (...) et environ 6.000 militaires", a indiqué le ministère de la Défense. L'objectif est de "vérifier la capacité de la flotte militaire à défendre les intérêts nationaux de la Russie", a-t-il ajouté dans un communiqué. La durée de ces déploiements n'a, en revanche, pas été précisée. 

Vers de nouvelles tensions avec l'Otan ?

Cette initiative peut s'apparenter à une provocation de Moscou vis-à-vis de l'Otan, dont plusieurs membres bordent cette mer. Ainsi, Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Allemagne mais aussi Finlande - qui a déjà rejoint l'alliance - et Suède - dont l'adhésion à l'organisation est en cours - ont un accès à ces eaux. Or le Kremlin considère ces pays, de facto liés aux États-Unis, comme une menace existentielle. 

Cette démonstration est aussi l'occasion pour la Russie de démontrer qu'elle garde une influence dans la région malgré l'explosion, toujours non élucidée, de ses gazoducs stratégiques sous-marins, reliant son territoire à l'Allemagne. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info