Verif'

Naufrage du Moskva : cette vidéo prouve-t-elle que le croiseur russe a été abattu par un tir ukrainien ?

Publié le 17 avril 2022 à 14h22, mis à jour le 25 avril 2022 à 10h39

Source : JT 20h WE

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux est présentée comme la preuve que le Moskva a été touché par un missile.
Tout laisse penser que cette vidéo a été manipulée.

La vidéo viendrait définitivement donner raison aux Ukrainiens. Sur les réseaux sociaux, des internautes ont partagé ce dimanche les images d'un croiseur frappé par un missile, affirmant qu'il s'agit du Moskva. La preuve en vidéo des dégâts du "mégot de cigarette" touchant ce croiseur russe, comme l'écrit ironiquement un internaute, en référence à la position du Kremlin qui lie la perte de son navire à la "détonation" d'un stock de munitions. 

Face à l'argument de l'"incendie", l'Ukraine assure que c'est son armée qui a coulé le navire. Une théorie partagée par les États-Unis, qui confirment que le Moskva a bien été ciblé par "deux missiles ukrainiens". Alors, cette vidéo le prouve-t-elle ? 

Une mer trop calme et un missile à la trajectoire douteuse

Difficile à croire. Certes, le bâtiment sur les images semble bien être ce navire amiral russe. On reconnaît sa tourelle ainsi que son numéro d'identification (IMO), le 121. Ceci dit, le reste de la séquence n'a rien de réaliste. 

Tout d'abord, les conditions climatiques ne sont pas celles observées le 14 avril, quand le navire a été touché. Ce jour-là, la mer était légèrement agitée par un vent soufflant de 15 à 20 km/h. Or, sur les images, la mer apparaît très calme. 

Ensuite, cette vidéo ne concorde pas avec la théorie ukrainienne et américaine d'une frappe avec deux missiles "Neptune", du nom de cette arme de fabrication ukrainienne. Entrés en service en 2021, ces missiles anti-navires ont une trajectoire à basse altitude. Comme l'Exocet de la Marine française, ils volent à quelques mètres au-dessus de la surface de la mer avant de toucher la cible. Rien à voir avec la trajectoire elliptique, caractéristique d'un missile balistique, visible sur la vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux. 

LES VÉRIFICATEURS - Que sait-on de cette vidéo supposée montrer "des Ukrainiens préparant un faux cadavre" ?Source : JT 20h WE

Enfin, on peut très clairement distinguer que l'explosion du bateau est le fruit d'un montage. Comme le montre l'image en tête de cet article, la déflagration ne dépasse pas une ligne horizontale. Il s'agit vraisemblablement d'une vidéo d'une explosion sur un sol, superposée à une vidéo du Moskva.

En résumé, la séquence publiée sur les réseaux sociaux est entièrement artificielle. Elle ne permet pas de résoudre le mystère autour de la fin de ce symbole de la suprématie russe dans la mer Noire.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia SIDERIS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info