Ukraine : neuf mois de guerre

Guerre en Ukraine : 80% des habitants de Kiev sans eau après des frappes de Moscou

M.G
Publié le 31 octobre 2022 à 23h09
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La Russie a lancé lundi matin une attaque massive contre les infrastructures dans plusieurs régions d'Ukraine.
Près de 80% des habitants de la capitale, Kiev, sont ainsi privés d'eau.
Des coupures d'électricité sont également à l'œuvre dans "des centaines de localités".

Plonger le pays dans le noir. Moscou a déclenché lundi une campagne de bombardements massifs contre les infrastructures critiques de l'Ukraine. L'armée ukrainienne a indiqué "que plus de 50" missiles de croisière s'étaient abattus au cours de cette journée, deux jours après que Moscou a accusé Kiev d'avoir attaqué avec des drones sa flotte dans la mer Noire. "Des missiles et des drones ont touché 10 régions, endommageant 18 installations, la plupart liées (au système) énergétique", a détaillé le Premier ministre Denys Chmygal. "Des centaines de localités" se trouvent sans électricité "dans sept régions" ukrainiennes, a-t-il ajouté.

350.000 foyers sans électricité

À Kiev, où au moins cinq explosions ont été entendues tôt lundi par des journalistes de l'AFP, "80% des consommateurs de la capitale" sont privés d'eau, a affirmé le maire Vitaly Klitscho. "350.000 foyers sont sans électricité", a-t-il ajouté. Selon des journalistes de l'AFP, plus de cent personnes faisaient la queue dans l'ouest de la capitale pour s'approvisionner en eau à la fontaine d'un parc. 

De leur côté, les forces armées russes ont indiqué avoir mené des "frappes avec des armes de haute précision et de longue portée (...) contre le commandement militaire et les systèmes énergétiques de l'Ukraine". "Toutes les frappes ont atteint leur objectif", ont-elles précisé. 

Au lieu de se battre sur le terrain militaire, la Russie combat des civils

Dmytro Kouleba

"Les terroristes russes ont, une fois de plus, lancé une attaque massive contre des installations du système énergétique dans un certain nombre de régions", a fustigé Kyrylo Timochenko, un conseiller de la présidence ukrainienne. "Au lieu de se battre sur le terrain militaire, la Russie combat des civils", a déploré le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba. 

Lire aussi

Ces nouveaux bombardements interviennent après l'annonce, ce week-end, par Moscou de la suspension de sa participation à l'accord sur les exportations de céréales ukrainiennes, vitales pour l'approvisionnement alimentaire mondial. 


M.G

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info