Ukraine : neuf mois de guerre

Annexions russes : Zelensky assure que "l'Ukraine agira pour défendre son peuple"

Julien Vattaire avec AFP
Publié le 28 septembre 2022 à 6h27
JT Perso

Source : TF1 Info

Les autorités prorusses ont organisé quatre référendums d'annexion en Ukraine.
Ils avaient lieu du côté de Kherson, Zaporijia, Lougansk et Donetsk.
Ces référendums ont largement été condamnés par Kiev et ses soutiens occidentaux.

Les résultats des "référendums" d'annexion à la Russie organisés par Moscou dans quatre régions ukrainiennes sont tombés ce mardi. Partout, le "oui" l'a largement emporté selon l'annonce faite par les autorités prorusses. Dans la soirée, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a réagi à ces scrutins, qui avaient été dénoncés par Kiev avant même qu'ils n'aient eu lieu. "Nous agirons pour protéger notre peuple : à la fois dans la région de Kherson, dans celle de Zaporijjia, dans le Donbass (et aussi) dans les zones actuellement occupées de la région de Kharkiv et en Crimée", a-t-il déclaré dans une vidéo postée sur Telegram.

Lire aussi

"Aucune action criminelle de la Russie ne changera rien pour l'Ukraine", a ajouté le président ukrainien, précisant également qu'il était "clair et compréhensible" que Kiev ne pouvait pas discuter dans de telles conditions avec la Russie. 

"La reconnaissance par la Russie des 'pseudo-référendums' comme 'normaux', la mise en œuvre du (même) scénario qu'en Crimée et une énième tentative d'annexer une partie du territoire ukrainien signifie que nous n'avons pas à discuter avec l'actuel président russe", avait dit Volodymyr Zelensky, plus tôt dans la soirée. Ces déclarations ont été prononcées dans une vidéo enregistrée et diffusée lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU. 

Zelensky s'est exprimé au Conseil de sécurité de l'ONU

Par ailleurs, Volodymyr Zelensky a une nouvelle fois appelé les Occidentaux à plus de "soutien" militaire pour son armée, qui tente toujours de gagner du terrain dans l'Est et le Sud du pays, après une contre-offensive réussie début septembre dans la région de Kharkiv. Selon lui, les Ukrainiens "avancent et libèrent nos terres" progressivement, malgré une forte résistance des troupes de Moscou.


Julien Vattaire avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info