Ukraine : neuf mois de guerre

Guerre en Ukraine : Titan, ce système américain pour tenter de contrer les redoutables drones iraniens

I. N.
Publié le 1 octobre 2022 à 14h15
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les États-Unis accusent la Russie d'utiliser des drones iraniens sur le champ de bataille en Ukraine.
En réponse, les Américains vont livrer aux Ukrainiens douze systèmes Titan, destinés à lutter contre les attaques aériennes.

La guerre en Ukraine désormais dans les airs. Plus de sept mois après le début du conflit, les États-Unis accusent l'Iran d'avoir fourni à l'armée de Vladimir Poutine plusieurs types de drones, une nouveauté depuis l'invasion russe. Parmi eux, le redoutable "Shahed-136", un drone suicide d'assez grande taille et de construction à bas coût dont la portée serait de plusieurs milliers de kilomètres.

"Beaucoup de leur succès initial viendra du fait que c'est une nouvelle arme sur ce théâtre", estime auprès de l'AFP Vikram Mittal, professeur à l'académie militaire américaine de Westpoint. "Les Ukrainiens vont en capturer, les disséquer et développer des systèmes anti-drones. Avant cela, ils seront efficaces."

Pour éviter un tel délai, les États-Unis ont annoncé cette semaine renforcer leur aide à l'Ukraine à hauteur de plus d'un milliard d'euros. D'après le Washington Post, douze systèmes Titan vont être financés pour aider l'armée de Volodymyr Zelensky.

Les drones brouillés en quelques minutes

Selon la même source, cet armement est spécifiquement destiné à contrer les drones. Doté d'une intelligence artificielle, il permet de brouiller les fréquences et ainsi désarmer les engins volants visés, le tout en quelques minutes. Son fabricant, la société américaine BlueHalo, assure que les systèmes Titan ont "été largement testés, déployés et validés sur le plan opérationnel par des dizaines de laboratoires militaires". Selon son fabricant, ce dispositif autonome, qui peut être opéré par un seul soldat non spécialisé, "est intrinsèquement capable de gérer efficacement des scénarios multi-drones ou en essaim."

Lire aussi

Depuis le début du conflit, les États-Unis ne sont pas les seuls à fournir à l'Ukraine des équipements pour se défendre sur le plan aérien. Cet automne, le système anti-aérien IRIS-T (système d'imagerie infrarouge contrôlé par poussée vectorielle) développé par l'Allemagne doit être livré à l'Ukraine. Le pays dirigé par Olaf Scholz "deviendra l'un des leaders dans le processus de développement de la défense aérienne", estiment d'ailleurs les dirigeants ukrainiens.


I. N.

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info